Au Mali, les écoles ferment face aux menaces de groupes extrémistes



Au Mali, la situation sécuritaire se dégrade de plus en plus, notamment dans le centre du pays. Plus de 200 écoles sont fermées dans cette région, sous la pression de prêcheurs radicaux qui n'hésitent pas à s'en prendre violemment aux enseignants. L'Unicef essaye tant bien que mal de trouver des solutions temporaires pour les écoliers. L'accès est difficile car ces terroristes se mêlent aux population et parfois, en font même partie.

Avec Rfi.fr


Vendredi 8 Décembre 2017 - 09:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter