PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)





Audit du fichier électoral : Moundiaye Cissé regrette l’absence d’une partie de l’opposition

Lancé depuis le 1e février, l’audit du fichier électoral ne fait pas l’unanimité au sein de l’opposition qui l’avait pourtant réclamé. Ce qui est déplorable selon le Président de l’Ong 3D qui recommande cependant que les recommandations qui en seront issues soient appliquées.



Audit du fichier électoral : Moundiaye Cissé regrette l’absence d’une partie de l’opposition
«A mon avis, ce qui est important ce sont les conclusions qu’on aura par rapport à cet audit. Fondamentalement, dès lors que ça fait l’objet d’un consensus entre les acteurs, les termes de références ont été consensuels, ce qu’il faut regretter c’est surtout l’absence de l’autre partie de l’opposition», a déploré Moundiaye Cissé qui relève cependant que l’idéal serait que cet audit soit réalisé et financé par des nationaux.

Selon lui, le régime a fait un pas en lançant cet audit. Ce qui ne doit pas constituer un frein : «l’autre partie de l’opposition ne demandait pas un audit du fichier électoral, mais celui du processus électoral qui est beaucoup plus profond. Mais aujourd’hui, on aura un audit indépendant pare ce que quand-même, les experts qui font l’audit sont des experts indépendants qui ont des profils intéressants, connus pour leur équidistance et leur indépendance par rapport aux questions électorales».

N’empêche, relève-t-il, «le vin est tiré il faut le boire. Ils ont déjà choisi des auditeurs indépendants comme l’a voulu l’ensemble des acteurs qui étaient présents, maintenant ce qu’il faut c’est essayer de faire en sorte que les conclusions de cet audit en termes de recommandations soient appliquées».

Ousmane Demba Kane

Mardi 6 Février 2018 - 16:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter