Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Birame Soulèye Diop du PASTEF recadre Antoine Diome : « S’il faudra dissoudre, il faudra commencer par l’Apr »



L’administrateur du Parti Pastef/Les patriotes, Birame Soulèye Diop, a regretté la sortie du ministre de l’Intérieur Antoine Félix Diome qui, dans un communiqué rendu public dans la nuit du samedi 2 janvier 2021, a menacé de dissoudre le parti d’Ousmane Sonko, si sa campagne de « Levée de fonds international » se réalise. Il a estimé que la Diaspora sénégalaise a toujours contribué à financer des parties y compris au pourvoir, l’Apr ( Alliance pour la République). 

D’entrée, l’administrateur de Pastef a précisé que sa déclaration sur la question n’engage que lui et que son parti « Pastef va incessamment apporter sa réplique ». 

Birame Soulèye Diop de taquiner que « le ministre qui a sorti un communiqué un samedi à 2 heures du matin, certainement il s’agit sur commande ». Avant de regretter qu’une telle décision puisse émaner d’un magistrat. 

« C’est regrettable qu’un ministre, magistrat, censé connaître la loi, censé connaître la logistique avec ce qu’on appelle les notions de codage, de décodage de la loi, soit incapable de lire une loi, même si cette loi date de 1898 », a-t-il pesté. 

Il a ajouté : « Dire que les cotisations des membres nationaux ne peuvent pas cotiser, mais des membres nationaux du parti APR (Alliance pour la République) existent en Belgique. Ils contribuent ou ne contribuent pas ? La campagne présidentielle de Macky Sall en 2011 a été fiancé par la Diaspora, ils l’ont dit eux-mêmes. Il y a des déclarations dans Facebook, où Macky Sall dit que la diaspora a donné. Pendant ce temps-là où était Antoine Felix Diome », fulmine-t-il.

Donc, a avancé le partisan d'Ousmane Sonko, « S’il faudra dissoudre, il faudra dissoudre d'abord celui de l’Apr». 

Joint par la Rfm, M. Diop de rappeler qu’: « On dit que la Diaspora, c’est la 15e région de ce pays. Les Sénégalais qui sont là-bas ont des députés, ils ont financé des écoles, ils ont construit des écoles dans le Fouta, des dispensaires. Ils sont en train de donner plus que les bailleurs fonds ne donnent. Cette diaspora-là, qui sauve ce pays, qui contribue à chaque fois qu’il y a un problème ». 

Et de conclure : « Aujourd’hui, lui (Antoie Felix Diome) peut accepter que des militants de la diaspora donnent de l’argent à l’Apr mais pas ceux du Pastef. On va les attendre de pieds ferme » .

Aminata Diouf

Dimanche 3 Janvier 2021 - 13:34


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter