Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Burkina Faso: violences dans la province du Soum

Le poste de police de Mentao, situé à une dizaine de kilomètres de Djibo, a été incendié vendredi soir par des assaillants. Il n’y a pas eu de victime mais d'importants dégâts matériels signalés. Dans la même région, un véhicule des forces anti-terroristes qui faisait mouvement vers le camp de refugiés maliens dont le poste de sécurité a été incendié, a sauté sur un engin explosif faisant quatre blessés.



C'est le poste de police situé au sein du camp de refugiés de Mentao qui a fait l'objet de cette attaque dans la nuit du vendredi. Le poste a été incendié. On dénombre d'importants dégâts matériels.
 
Selon Simon Compaoré, le ministre de la Sécurité, cette attaque s’est soldée par la destruction du poste de police, deux armes kalachnikov emportées, et des motos brûlées.
 
Tôt samedi matin, un véhicule du groupement des forces anti-terroristes qui se rendait sur le camp de réfugiés maliens, dont le poste de sécurité a été incendié, a sauté sur un engin explosif à quelques kilomètres de Djibo. La charge a été actionnée à distance par les assaillants au passage du véhicule. Quatre soldats ont été blessés dont deux « grièvement » selon le ministre de la Sécurité.
 
Dans la même province, quelques heures avant ces deux attaques, une personne a été tuée dans la nuit de jeudi à vendredi, augmentant ainsi le nombre des assassinats ciblés dans cette localité par des individus armés se déplaçant sur des motos.

Rfi.fr

Dimanche 24 Septembre 2017 - 09:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter