PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Condamnation du général Mokoko: des opposants dénoncent une justice à 2 vitesses



Au Congo-Brazzaville, les réactions se poursuivent, en ce début de semaine, après le verdict du procès Mokoko. Le général Jean-Michel Mokoko, opposant à Denis Sassou-Nguesso et ancien candidat à la présidentielle, a été condamné vendredi à 20 ans de prison pour « atteinte à la sécurité intérieure de l'Etat ». Le procès Mokoko est le premier d'une série à venir puisque d'autres opposants attendent aujourd'hui d'être jugés. Pour Clément Mierassa, président du Parti social-démocrate congolais et coordonnateur du Mouvement citoyen de l'ordre constitutionnel, la justice congolaise fonctionne à deux vitesses.

Rfi.fr

Lundi 14 Mai 2018 - 17:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter