Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Contentieux Père-fils au sommet de Locafrique, Amadou Ba parle : « Mon fils m’a poignardé dans le dos »

Le patron de Carrefour Automobile, père du Président du Conseil d’Administration (Pca) de la Compagnie Ouest Africaine de Crédit Locafrique, Khadim Ba, a fait de terribles révélations sur son fils avec qui il a eu un contentieux depuis qu'il a pris "une seconde épouse". Face à la presse mercredi, Amadou Ba a fait savoir que son fils lui a poignardé dans le dos.



Contentieux Père-fils au sommet de Locafrique, Amadou Ba parle : « Mon fils m’a poignardé dans le dos »
La guerre entre Amadou Ba et son fils Khadim Ba a atterri sur la place publique. Une façon pour le patron de Carrefour Automobile de laver son honneur après que son fils a décidé de le traîner en justice. 

« Mon fils m’a poignardé dans le dos, mais j’avais trouvé beaucoup d’autres fils », a déclaré d’entrée un des plus riches et discrets hommes d’affaires sénégalais. 

 « Tout a commencé quand j’ai pris une seconde épouse. Juste après cela, j’ai voyagé et quand suis revenu, la police m’a interpellé sans convocation. Quand je suis arrivé à la police, l’enquêteur m’a demandé comment j’ai fait pour sortir de l’aéroport, parce que la police était sur place pour me cueillir. Quand j’ai alors demandé ce qui me valait cette interpellation, les enquêteurs m’ont ainsi fait savoir que je faisais l’objet d’une plainte de la part de mon fils Khadim Ba pour cause de détournement », a expliqué M. Ba revenant ainsi sur la source du problème.  

Après cet épisode, a informé M.Ba, « je suis allé porter plainte au niveau du procureur de la République et le dossier a atterri sur la table des juges. Au tribunal, j’ai eu gain de cause. Le juge a demandé que je sois remis dans mes droits ».  Et de souligner que ses avocats avaient entamé une procédure au pénal, notamment pour faux et usage de faux. Car, a-t-il expliqué, « mes enfants ont imité ma signature pour dire que je leur ai offert ces actions. Ce qui est archi faux ». 

Mais, la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, c’est lors qu’il a décidé a remplacé Khadim Ba à la tête de Locafrique au regard de la situation. Ainsi son fils a décidé de le traîner en justice.

 « D’une manière très brusque, j’ai reçu une ordonnance délibérée par le premier président de la Cour d’Appel stipulant que je ne saurais reprendre ma propre affaire que si je cautionne la somme de 3 milliards de F Cfa», s’est-t-il désolé. 

Ba-père de révéler qu’ : « au début de l’histoire, Khadim Ba m’a proposé un deal. Il demandait, au prétexte que j’ai pris une seconde épouse, de leur céder Locafrique et de garder Carrrefour automobile pour moi. Je lui ai demandé de m’écrire sa proposition. Ce qu’il a fait. Quand le lendemain, il m’a appelé, je lui ai fait savoir qu’il n’en était pas question ». 

 Le Patron de Carrefour automobile a renseigné que son fils, Khadim Ba ne dispose pas d’actions au sein de Locafrique si ce n’est les 3% qu’il lui a offert.

Aminata Diouf

Jeudi 7 Mai 2020 - 10:37


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter