Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Coronavirus Sénégal: Un jour, deux bourdes monumentales du gouvernement dans la lutte contre la propagation du virus

En un jour, le gouvernement du Sénégal, par le biais de son ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’innovation et son ministère de l’Education nationale, a sabordé toute la Communication sur la lutte contre la propagation du virus et les méthodes de prévention. Dans la matinée de ce mardi 26 mai, après le point quotidien sur la situation de l’épidémie de Covid19 fait par Abdoulaye Diouf Sarr, son collègue de l’Enseignement supérieur Cheikh Oumar Anne s’est présenté devant la caméra pour communiquer les décisions arrêtées par les instances académiques concernant les enseignements en milieu universitaire.
En dehors du fait qu’il butait fréquemment sur les mots, ce qui a le plus choqué les Sénégalais, c’est le geste du ministre enlevant son masque avant d’engager la partie Wolof de son discours. « Je vais enlever ça, je parle, je parle... j’étouffe », a-t-il lancé, tout en sueur avant d’enlever son masque de sa figure.
Le plus aberrant dans ce geste, c’est que le ministre appelait dans sa communication les enseignants et les étudiants à respecter les mesures de prévention en cas de reprise des cours. Raté !



Le rassemblement des enseignants au Terminus Dakar Dem Dikk pour prendre les bus

L’autre gros ratage est l’œuvre du ministère de l’Education nationale. Les services de Mamadou Talla ont produit un communiqué dans la soirée du lundi 25 pour appeler les enseignants en partance de Dakar à se rendre ce mardi au Terminus de la société nationale de Transport afin de prendre les bus qui doivent les ramener à leurs régions de service pour les besoins de la reprise des cours le 02 juin prochain. 

Résultat, une foule d’enseignants se sont amassés dans ledit lieu sis au quartier Liberté 5. Une localité où des cas communautaires ont été enregistrés ces derniers jours. Autant dire que c’était le meilleur moyen pour les autorités de propager le virus à l’intérieur du pays. 

Apparement conscients de leur très grosse bourde, les services du ministère de l’Education ont sorti un autre communiqué ce mardi pour fixer différents horaires de départ pour les enseignants selon leur destination. Ainsi, les enseignants qui doivent se rendre à Louga et Saint-Louis doivent se présenter au Terminus DDD à 8 heures. Et ceux qui doivent se rendre dans les zones de Fatick et Kaolack doivent pointer à 14 heures. Cela va-t-il empêcher les rassemblements ? Rien n’est moins sûr !


AYOBA FAYE

Mardi 26 Mai 2020 - 21:47




1.Posté par Ndiaye le 27/05/2020 09:31
Savez vous si il a un problème ne serait-ce que au niveau de sa cloison nasale
Vous n'êtes pas cultivé vous journaliste auteur
De cet article
Vous aimez le sensationnel ou le mensonge

2.Posté par Thieuylii le 01/06/2020 13:59
L'arrêté du Ministre de l'Intérieur instaure le port obligatoire du masque dans les services publics et privés, les commerces et les transports, sous peine de sanctions. Cela ne signifie-t-il pas que les sénégalais peuvent se promener sans masques dans les rues, routes, maisons, champs, parcs, stades, ... et tout autre endroit non cité dans l'Arrêté ? Attention, le Ministre de l'Intérieur ne peut demander une interdiction en dehoors du champ défini par son propre arrêté ! A moins qu'il existe un autre texte ! Communiquez davantage c'est mieux !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter