Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Corruption présumée à la DAF: deux ans après les faits, les Sénégalo-suisses courent toujours derrière leurs pièces d'identité



En 2019, le Sénégalo-suisse Aiman Steiner avait accusé des agents de la Direction de l'automatisation des fichiers (DAF) du ministère de l'Intérieur de lui avoir réclamé la somme de 1 million FCFA pour la confection de deux cartes d'identité, pour lui et sa soeur. Il avait expliqué dans une vidéo largement diffusée par la presse, le mode opératoire des rabatteurs qui voulaient lui soutirer cette somme depuis l'Espagne où il vivait.

L'affaire avait ému plus d'un au Sénégal. Deux (2) ans après les faits, rien n'a bougé, alors que le ministère de l'Intérieur sous Aly Ngouille Ndiaye avait promis de mener une enquête afin de tirer cette affaire au clair. De plus, Monsieur Steiner ne dispose toujours pas de ses papiers devant lui permettre de faire valoir sa nationalité sénégalaise et les droits qui s’y rattachent. Il ne comprend pas pourquoi les choses prennent autant de temps.

Joint par PressAfrik, Aiman Steiner ne comprend toujours pas ce silence des autorités, après deux longues années de patience. « Tous ce que nous voulons, c'est d'avoir nos pièces d'identité, après avoir rempli toutes les formalités et les conditions pour le dépôt. Pour les cas de corruption, on ne compte pas les poursuivre juridiquement. Qu'Allah les pardonne dans ce mois béni », a confié Aiman Steiner. Regarder la vidéo !

Salif SAKHANOKHO

Mercredi 21 Avril 2021 - 18:43


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter