Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Côte d’Ivoire: les transformations du paysage politique à la loupe de la presse

En milieu de semaine, le PDCI a fait voler en éclat la coalition au pouvoir en Côte d’Ivoire, en annonçant qu'il renonçait définitivement au projet présidentiel de RHDP unifié. Dans la foulée, le président du PDCI Henri Konan Bédié a rencontré le président du parti d'opposition du FPI, Pascal Affi N'Guessan. Les deux hommes ont évoqué une éventuelle alliance en vue des élections locales et régionales d'octobre prochain. Une actualité politique largement commentée dans la presse ivoirienne.



« Comment Bédié a driblé Ouattara » titre Notre Voie, le journal du FPI de Pascal Affi N'Guessan, avant de se réjouir dans les colonnes de son édition du weekend d'un jeu politique « plus que jamais ouvert » depuis l'éclatement de la coalition au pouvoir.

 
Pour Soir Info, Henri Konan Bédié « tisse de nouvelles alliances », avec pour but « d'affaiblir psychologiquement l'adversaire », à savoir, le RDR d'Alassane Ouattara, « avant de lui porter le coup de grâce en 2020 ».
 
Aucune mention, en revanche, de la rencontre d’Henri Konan Bédié et de Pascal Affi N'Guessan dans les colonnes du journal Le Temps, proche de l'aile dissidente du FPI d'Aboudramane Sangaré.
 
« Henri Konan Bédié est-il en train de lâcher la proie pour l'ombre ? », s'inquiète Le Rassemblement, fondé par des transfuges du PDCI pro-RHDP. « A quoi bon vouloir s'embrasser quand on sait qu'on ne pourra pas se marier ou que le mariage ne pourra pas tenir », s'insurge le journal.
 
Mais le plus virulent est Fraternité matin. « Nous sommes revenus aux heures noires de notre histoire, lorsque nous étions divisés et que nous nous apprêtions en toute inconscience à déchirer notre pays », écrit dans un éditorial Venance Konan, le directeur de publication du quotidien progouvernemental. « Apprête-toi à pleurer de nouveau, ô mon pays bien-aimé », prédit l'éditorialiste.

Rfi.fr

Dimanche 12 Août 2018 - 08:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter