Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Covid-19 au Maroc : plusieurs Sénégalais mis en quarantaine dans des centres de détention



Covid-19 au Maroc : plusieurs Sénégalais mis en quarantaine dans des centres de détention
Plusieurs Sénégalais sont, depuis quatre (4) mois, détenus des centres de détention à l’Alyoum, dans le sud du Maroc. La raison officielle, une mise en quarantaine pour éviter qu’ils propagent le coronavirus. Une situation que déplore le médiateur pour la santé des migrants de l’Alyoum, Pape Babacar Ndiaye qui informe que ces Sénégalais ont été testés négatifs.  

« L’état d’urgence était décrété au Maroc après ils ont fait des arrestations des migrants particulièrement les Sénégalais. Depuis 4 mois, ils ont été arrêtés et on leur a dit qu’ils vont les placer en quarantaine et après quatorze (14) jours, ils seront libérés mais les Marocains ne l’ont pas fait », a expliqué M. Ndiaye. 

Qui déplore : « Ça fait plus de 4 mois que ces personnes sont dans des centres d’urgence de détention. Une deuxième vague c’est ensuite retrouvé à l’Alyoum. Selon des Marocains, ce sont ces migrant-là qui ont amené le coronavirus dans le pays ». 


 A en croire Pape Babacar Ndiaye, les tests effectués sur ces migrants sont revenus négatifs. Mais, « sur le papier les marocains ont ajouté positif en stylo », se désole-t-il. 

Pis, informe-t-il sur la Rfm, les personnes dont on dit qu’elles ont le virus n’ont pas été amenées à l’hôpital, elles sont été retenues dans les centres de détention depuis plus de 15 jour. « De temps à autre, on leurs donne des médicaments mais ils refusent de les boire ».

Se faisant dans l'accusation, Pape Babacar Ndiaye renseigne que ces Marocains sont en complicité avec une personne du Consulat du Sénégal au Maroc qu'ils présentent aux détenus comme le représentant du Consulat.



  

Aminata Diouf

Lundi 6 Juillet 2020 - 09:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter