Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Covid-19 dans les prisons: "Nous n'avons plus aucun cas de détenu positif à ce jour", révèle Me Malick Sall

​Le comité de suivi de la mise en œuvre des opérations du Fonds de Riposte et de la Solidarité contre les Effets du COVID-19 a reçu, hier, les documents justificatifs de l’utilisation des 400 millions de francs alloués au secteur de la justice. Selon le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Me Malick Sall, la justice est à l’aise car l’argent reçu a été utilisé dans les règles de l’art.



Covid-19 dans les prisons: "Nous n'avons plus aucun cas de détenu positif à ce jour", révèle Me Malick Sall
 Le Garde des Sceaux a présenté, jeudi, les documents justificatifs de l’utilisation des 400 millions de francs alloués au secteur de la justice au titre du fonds de riposte au covid-19. Me Malick Sall a saisi cette occasion pour dire sa fierté quant à la riposte que son secteur a eu à apporter à la pandémie de coronavirus. Il révèle qu'à ce jour plus aucun détenu positif à la Covid-19 ne réside dans les prisons sénégalaises. « L’Administration pénitentiaire est à saluer. Au jour d’aujourd’hui, nous n’avons aucun cas de détenu positif. Les  quatre-vingt-neuf détenus  qui ont été testés positifs ont été  pris en charge dans les structures de l’Administration pénitentiaire. Ils sont tous guéris aujourd’hui » s’est-il félicité. 

Selon le journal Le Témoin qui rapporte les déclarations du Garde des Sceaux, Me Malick Sall a salué les mesures qui ont été prises et les "comportements héroïques" des agents de l’Administration pénitentiaire qui ont accepté de se priver de toute liberté et du droit de rentrer chez eux pour assurer la riposte contre la pandémie. « L’usage et les justificatifs de l’usage de cet argent ont été amplement établis et les documents remis au comité de  suivi  »

Me Malick Sall a également salué la mission capitale du Comité dirigé par le général François Ndiaye. « La Justice a eu à bénéficier des fonds du COVID-19, il est normal que le comité vienne auditer pour vérifier ce que les services de la justice ont fait  de  l’argent  reçu  et  comment  ces sommes  ont servi à améliorer le fonctionnement pendant cette période du COVID-19. Normalement, toute dépense faite dans ce cadre doit être liée justement  à ce qui se passe  pendant  cette  pandémie.  Les échanges ont été assez francs. Le ministère de la Justice a reçu une  première tranche de 100 millions qui ont été dispatchés.  50 millions ont été remis à la direction de l’Education surveillée et de l’Enfance en danger et 50 millions à l’Administration pénitentiaire. Il y a eu une deuxième tranche de 300 millions  destinée  à  l’Administration  pénitentiaire.  La Justice est à l’aise, les choses ont été faites dans les règles de l’art, les sommes reçues  ont  été  utilisées  à  bonne  escient. Toutes les factures, les bons d’engagement et les bordereaux ont  été préparés et mis à la  disposition  des  membres  du  comité  de suivi. Ils pourront, sur le terrain et sur les documents vérifier de la réalité des éléments remis », a expliqué Me Malick Sall.


 

AYOBA FAYE

Vendredi 18 Septembre 2020 - 09:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter