Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Covid-19: le Mexique a passé à son tour la barre des 100 000 victimes

Le Mexique déplore depuis ce jeudi 19 novembre plus de 100.000 personnes mortes du coronavirus recensées officiellement, ce qui en fait le quatrième pays au monde avec le plus lourd bilan en chiffres absolus. Les autorités redoutent que le pays suivent la tendance européenne et affronte bientôt une nouvelle augmentation des contaminations.



Covid-19: le Mexique a passé à son tour la barre des 100 000 victimes
Cent mille morts du coronavirus : c’est un cap symbolique et douloureux pour le Mexique. Ramené à sa population, ce bilan place le pays en 12e position mondiale, devant la France mais derrière la plupart des pays d’Amérique latine, région du monde la plus durement frappée par le virus. Le Mexique reste le 4e pays à franchir la barre des 100 000 décès, actuellement derrière les Etats-Unis, le Brésil et l'Inde, une place qu'il occupe depuis plusieurs mois.
 
Dès le début de la pandémie, les autorités ont écarté l’idée de mesures coercitives pour combattre le virus face à une population dont la majorité n’aurait jamais les ressources pour se confiner durablement, rapporte notre correspondante à Mexico, Alix Hardy. La maire de la capitale l’assurait encore cette semaine : pas d’amende pour non port du masque, et pas de couvre feu envisagés… même si la capitale est à deux doigts de repasser au plus haut niveau d’alerte.
 
Le pays craint une flambée supplémentaire des contagions alors que contrairement à l’Europe le virus s’est maintenu à un niveau élevé ces derniers mois. Les écoles restent fermées mais la vie sociale a repris, agrémentée d’un peu de masques et de gel hydro-alcoolique… Les fastueux mariages qui alimentent les revues de papier glacé se transforment en foyers de contagion massive.
 
Les super promos du Buen fin, le Black Friday mexicain, ont attiré les acheteurs le week-end dernier... Les médecins eux, s’épuisent et craignent le pire si les citoyens oublient les risques d’une saturation des hôpitaux dans un pays au système de santé bien fragile.

RFI

Vendredi 20 Novembre 2020 - 08:47


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter