Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Covid-19 : le chef emblématique Raoni lance un appel pour aider les indigènes

Le chef Raoni, figure emblématique de la lutte contre la déforestation en Amazonie, a lancé un appel aux dons, dimanche, afin d'aider les populations indigènes à faire face au nouveau coronavirus.



Visage de la communauté indigène d'Amazonie, le chef Raoni a lancé dimanche 26 avril un appel aux dons, afin d'aider les populations indigènes à faire face au nouveau coronavirus.
 
"Nous avons besoin d'être ravitaillés en denrées alimentaires basiques, en produits d'hygiène, en médicaments et aussi en combustibles pour pouvoir les acheminer" jusqu'aux communautés indigènes, a déclaré le cacique, dans une vidéo diffusée par l'ONG française Planète Amazone, qui orchestre la campagne de dons.
 
"Nous avons besoin de soutien financier et je me tourne donc vers vous pour soutenir ma communauté", a-t-il encore plaidé.
 
Covid-19 : l'appel à l'aide du cacique Raoni Metuktire
"SANS VOTRE AIDE, LES PEUPLES INDIGENES NE POURRONT FAIRE FACE À CETTE TERRIBLE MALADIE" L'appel déchirant du cacique Raoni Metuktire, chef du peuple Kayapo. Soutenir la campagne : https://cutt.ly/0yalxn4 Cette vidéo accompagne l'opération "Kayapo-Metuktire", première phase de la campagne d'urgence lancée par Planète Amazone : "COVID-19 : PROTÉGEONS LES GARDIENS DE L'AMAZONIE !" Face au risque de leur génocide, Planète Amazone lance une campagne d'appels aux dons au long cours, en lien et solidarité avec les peuples indigènes d'Amazonie Les fonds recueillis dans le cadre de la campagne "Covid-19 : protégeons les Gardiens de l'Amazonie" doivent permettre aux peuples ou communautés concernées par nos opérations de sécuriser leur auto-confinement. Le respect strict de cet isolement est d'autant plus vital que les indigènes, en raison de leur fragilité immunitaire et de leur précarité extrême en matière d'accès aux soins, sont des victimes idéales pour le Covid-19. Comme si cela ne suffisait pas, la négligence coupable ou l'inconséquence des politiques gouvernementales des pays du bassin amazonien mettent ses peuples en position de haut risque de génocide. L'urgence est donc absolue ! Étant donné que l'on s'achemine vers une crise sanitaire internationale de longue durée et que les pays d'Amazonie n'ont pas même atteint le pic de la pandémie, la campagne sera constituée de plusieurs opérations, qui pourront même, si la première est un succès, se tenir simultanément. Dans le cadre de cette campagne, le cacique Raoni, confiné dans son village, appelle ses amis français et internationaux à se mobiliser pour son peuple en finançant des produits de première nécessité alimentaire et sanitaire, du matériel de pêche, des médicaments et du carburant pour les acheminer dans les villages confinés accessibles uniquement par voie fluviale. Sans ravitaillement, le confinement du peuple Kayapo-Metuktire ne peut pas tenir. Et si le confinement cède, c'est le désastre assuré. La campagne de Planète Amazone a pour vocation de soutenir dans un avenir proche d'autres peuples indigènes, en situation critique. Merci à vous d'en faire un succès. En savoir plus sur la situation des indigènes au Brésil : https://cutt.ly/MyalEcE #GardiensEnDanger #Raoni #ProtegeonsLesGardiens #PlaneteAmazone #Kayapo #SOSAmazonia
 
Pour sa part,¨Planète Amazone fait valoir, que "face à l'abandon des peuples indigènes d'Amazonie par les pouvoirs publics brésiliens, lors de la crise sanitaire du SARS-COV2, ou COVID-19", elle "lance aujourd'hui une campagne de soutien financier à destination de ses partenaires indigènes", selon un communiqué.
 
Quelque 800 000 indigènes vivent au Brésil. Pour l'heure, une trentaine au moins ont été contaminés par la maladie Covid-19 et trois en sont morts. Un juge brésilien a récemment interdit aux missionnaires évangélistes d'entrer en contact avec les peuples indigènes d'Amazonie, particulièrement vulnérables aux virus importés, comme le Covid-19.

France24

Lundi 27 Avril 2020 - 12:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter