Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Crash à Téhéran: un avion ukrainien avec plus de 170 personnes à bord s'écrase peu après son décollage



Le nombre de morts est d'environ 170, les chiffres variant selon les sources. "Tous les passagers et l'équipage" de l'avion "sont morts", a annoncé le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Un Boeing 737 de la compagnie Ukraine International Airlines s'est écrasé ce mercredi matin après son décollage de l'aéroport international de Téhéran à destination de Kiev. "Tous les passagers et l'équipage" de l'avion "sont morts", a annoncé le président ukrainien Volodymyr Zelensky mercredi sur sa page Facebook.

Le chef d'État regrette une "terrible nouvelle" et présente ses  "sincères condoléances au proches et familles de tous les passagers et membres d'équipage". "Notre ambassade est en train de préciser des informations sur les circonstances de cette tragédie et la liste des morts", a ajouté Volodymyr Zelensky.

"Sur les 176 personnes qui ont péri, neuf étaient des membres d'équipage et les autres des passagers" dont 15 enfants, a déclaré le gouverneur adjoint de la province de Téhéran, Mohammad Taghizadeh, cité par Isna. "Il y a actuellement 500 personnels médicaux sur place" pour retrouver les corps.

Environ 170 personnes à bord, une majorité d'Iraniens
"De toute évidence, il est impossible que des passagers" du vol PS-752 Téhéran-Kiev "soient en vie", avait déclaré à l'agence semi-officielle Isna  le chef du Croissant-Rouge iranien. D'après l'agence de presse iranienne Irna, qui annonce 179 morts, 147 personnes à bord étaient iraniennes. 

Le ministre des affaires étrangères ukrainien a publié les nationalités des victimes, avançant des chiffres assez différents. Lui parle de 82 Iraniens, 63 Canadiens, 11 Ukrainiens (2 passagers et 9 membres de l'équipage), 10 Suèdois, 4 Afghans, 3 Allemands et 3 britanniques.

Vraisemblablement "des difficultés techniques"
PressTV, la télévision d'État en langue anglaise, a déclaré que l'avion ukrainien s'était abattu à proximité de Parand, une ville de la province de Téhéran. Le crash a vraisemblablement été causé par "des difficultés techniques", a indiqué PressTV, citant Ali Khashani, porte-parole de l'aéroport international Imam Khomeiny. "L'avion a pris feu après s'être écrasé", a affirmé cette télévision.

La télévision d'État iranienne a montré des images du site du crash sur lesquelles on voit des équipes de secouristes du Croissant Rouge iranien fouiller un terrain vague sur lequel des débris sont éparpillés.

"L'avion a été fabriqué en 2016, il a été reçu par la compagnie aérienne directement de l'usine (Boeing). L'avion a subi sa dernière maintenance technique régulière le 6 janvier 2020", a déclaré Ukraine International Airlines sur Facebook précisant suspendre la liaison aérienne avec Téhéran sine die.

Boeing, le constructeur américain de l'appareil, a réagi sur Twitter: "Nous sommes au courant des informations de presse qui viennent d'Iran et nous rassemblons davantage d'informations".

AFP

Jeudi 9 Janvier 2020 - 17:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter