Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Crédibilité de la justice écornée dans l'Affaire Adji Sarr- Sonko: l'UMS en conclave, jeudi prochain



Crédibilité de la justice écornée dans l'Affaire Adji Sarr- Sonko: l'UMS en conclave, jeudi prochain
Les moult attaques contre la justice suite à l'affaire Adji Sarr- Ousmane Sonko n'ont pas été du goût de l'Union des magistrats du Sénégal (UMS). D'ailleurs l'organisation sera en conclave, le 25 mars prochain, pour se pencher sur "les réformes indispensables au renforcement de l'indépendance et de la crédibilité de la justice". 
 
Le thème de la rencontre porte sur "L'État de droit et indépendance de la justice : enjeux et perspectives des réformes". 
 
L'UMS justifie cet atelier par les récents évènements liés à l'affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr qui ont écorné l'image de la justice." Les récents évènements sociopolitiques survenus au Sénégal ont été l’occasion d’enregistrer des jugements négatifs sur la justice, ne correspondant pas forcément à la réalité vécue par l’immense majorité des magistrats. Car la justice sénégalaise qui regorge incontestablement, d’hommes et de femmes imbus de valeur et dotés d’un sens élevé de responsabilité, mérite respect et considération", peut-on lire sur la note parcourue par PressAfrik. 
 
L’objectif de cette journée de réflexion, indique le document est de "sensibiliser les différents acteurs par un renforcement de leur capacité d’analyse critique et de compréhension des liens réciproques existant entre, d’une part, l’adoption et la mise en œuvre des réformes préconisées et, d’autre part, le renforcement de l’indépendance et de la crédibilité de la justice". 
 
A ce propos, deux réformes essentielles seront exposées aux participants sous formes de communication. "La première sera axée sur les relations entre l’Exécutif et le Ministère public (le parquet et de ses relations avec le Ministre de la Justice).

La seconde portera sur la réforme du Conseil Supérieur de la Magistrature dans sa composition et ses attributions, pour une meilleure garantie de  l’indépendance statutaire des magistrats."
 

 
 

Fana CiSSE

Lundi 22 Mars 2021 - 12:45


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par Samba le 22/03/2021 17:15
Et vous demandiez une indépendance selon vos désires
Mais la Guinee n'est pas meilleure

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter