Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Diplomate sénégalais accusé de "viol" sur une déficiente mentale : la Commission gambienne des droits de l'homme ouvre une enquête



Diplomate sénégalais accusé de "viol" sur une déficiente mentale : la Commission gambienne des droits de l'homme ouvre une enquête
Lansana Kaba, diplomate sénégalais en poste à Banjul, est dans le viseur de la Commission nationale gambienne des droits de l’homme. Le diplomate est accusé de « viol » sur une déficiente mentale âgée de 17 ans au moment des faits. Ladite Commission, s’est engagée, vendredi dernier, à employer tous les moyens nécessaires pour le faire juger.

Selon le journal Les Echos qui donne l’information ce lundi, en fin janvier dernier, le porte-parole du ministère gambien des Affaires étrangères, Salikou Ceesay, a annoncé aux médias locaux que le haut diplomate a été rappelé par son pays le Sénégal suite à l’éclatement de cette affaire. Un fait qui a bloqué l’enquête ouverte par la Gambie. 

L’organisation qui a déploré le fait que le présumé violeur ait quitté la Gambie, a annoncé avoir mené sa propre enquête. « Notre enquête sur cette question est toujours en cours et nous engagerons l’instance nationale des droits de l’homme du Sénégal si nous en avons besoin. C’est une possibilité », a déclaré vendredi le président de la NHRC (National Human Rights Commission), Emmanuel Joof. 

Qui a ajouté : « Nous allons utiliser différentes stratégies et mécanismes à la fois à l’intérieur et à l’extérieur du pays, pour assurer que justice est rendue en la matière ».

Aminata Diouf

Lundi 19 Avril 2021 - 09:54


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter