Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)

Publicité

Duo Sonko – Diomaye : « Il se rend compte que gouverner n’est pas facile » (Penda Mbow)



Duo Sonko – Diomaye : « Il se rend compte que gouverner n’est pas facile » (Penda Mbow)
Depuis l’accession au pouvoir de Bassirou Diomaye Faye et la nomination d’Ousmane Sonko, comme Premier ministre, notamment les premières mesures prises par leur duo, les critiques et les commentaires ne cessent de fuser de partout.

Selon le président du « Mouvement Citoyen », Penda Mbow, Sonko et Diomaye viennent de se rendre que gouverner n’est pas facile.
« Il faut se poser des questions. Est-ce qu’ils se sont préparés à tenir le pouvoir ? Leur emprisonnement n’a-t-il pas briser leurs ailes en cours de route ? Nous sommes dans une phase où il n’y a pas d’argent dans le pays et qu’ils se sont confrontés à beaucoup de difficultés », a-t-elle relevé sur RFM.

« La polygamie devrait être une exception et non une généralité »

Commentant la visite de Jean-Luc Mélenchon au Sénégal et le sujet polémique de l’homosexualité soulevé lors de la rencontre avec le président de Pastef, Ousmane Sonko, Penda Mbow a défendu l’actuel chef du gouvernement sénégalais et a lâché : « Mélenchon ne parlait pas avec nous, les Sénégalais, il s’adressait à ses pairs occidentaux parce qu’ils vont se rendre bientôt à des élections européennes. Je ne suis pas sûr que Sonko savait qu’il (Mélenchon) allait aborder cette question ».

Interpellée sur la réponse « peu ferme » de Sonko sur la question « taboue » soulevée, le membre de la société civile dit comprendre Sonko sur sa position. « Vu que ce sont les mouvements islamistes, à l’instar de "And Samm Jikko Yi", qui ont aidé Diomaye à accéder au pouvoir, Ousmane Sonko n’avait pas trop la solution », a-t-elle glissé. Avant de tacler le leader politique : « J’ai vu qu’il (Sonko) se glorifie de sa situation de polygame, alors que si un musulman suit correctement les principes et préceptes de l’islam, la polygamie devrait être une exception et non une généralité ».

Serigne Moustapha Gueye

Vendredi 24 Mai 2024 - 19:53


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter