Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Florence Parly au Forum de la paix à Dakar : "Tous ceux qui attisent les discours anti-français, jouent pour un autre camp"



Le Forum de la paix s’est imposé comme un événement incontournable de réflexion en matière de sécurité et de défense. La déclaration a été faite par la ministre des Armées de la France, lors de l'ouverture de la 7e édition du Forum de Dakar ce lundi. Selon Florence Parly, cette évènement a permis « de dépasser les enjeux strictement sécuritaires militaires ». 

 « L’approche militaire ne suffit jamais à la résolution des conflits alors depuis près de 8 ans le forum de Dakar a ouvert ses horizons sur les enjeux de développement de bonne gouvernance de cyber sécurité ou encore de respect de l’environnement. Et chaque pays présent ici à beaucoup apporté sur ces différents sujets », a déclaré la ministre.

Faisant le point sur la transformation du dispositif français au Sahel, Florence Parly a soutenu que « la France a entamé la transformation de son dispositif militaire au Sahel, une décision prise en concertation avec l’ensemble des partenaires du G5. La France ne quitte pas le Sahel, le but de cette transformation c'est d’aller vers plus de coopération. L’objectif n’est pas d’agir à la place des états sahéliens, mais d’agir avec eux », a-t-elle expliqué.

Plus les armées des pays du Sahel seront fortes, plus « nous seront efficaces dans la lutte du terrorisme», a soutenu Mme Parly. « Plus les Etats eux même seront en capacité de répondre aux besoins de leurs populations plus nous pourrons durablement mettre en échec les projets mortifères de ces groupes terroristes. Par ailleurs, la France n’a pas d’agenda caché au Sahel et prétendre le contraire, c’est faire le lit du terrorisme. Tous ceux qui attisent les discours anti-français, jouent pour un autre camp dont les intérêts semblent profondément divergés de ceux des Etats sahéliens et des populations qui rappelons le sont les premières victimes du terrorisme », a estimé la ministre des Armées française.

La stabilité des Etats sahéliens, la paix et le développement sont les objectifs de la France et des engagements qui seront maintenus avec force et détermination. « La plus grande fierté de la France, c’est d’avoir vu que la communauté internationale en particulier les Européens se sont mobilisés avec nous au sein de la mission de formation de l’Union européenne, mais aussi dans la force Takouba (10 pays européens qui décident d’aller au combat avec le Mali et la coordination avec le Niger). Takouba verra augmenter son nombre d’adhérents en 2022 et à 15 pays », a annoncé Florence Parly.

Poursuivant, elle a déclaré que « dans quelques semaines, la France prendra la présidence du Conseil de l'Union européenne peu avant que le Sénégal prenne celle de l’union africaine. Nos deux continents ont une communauté de destin, nous devons agir ensemble de manière plus intégrée face aux défis sécuritaire que nous devons relever et une fois de plus ce forum sera l’occasion de travailler collectivement avec courage et sans tomber dans le piège de la division, car j’en suis convaincu, divisé nous tombons, unis nous tenons », a-t-elle proclamé.

Ndeye Fatou Touré

Lundi 6 Décembre 2021 - 12:28


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter