Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Fraudes sur les carnets médicaux: l’armée sécurise le système de gestion des prestations et économise 600 millions



Fraudes sur les carnets médicaux: l’armée sécurise le système de gestion des prestations et économise 600 millions
La direction de l’état-major des armées a mis fin aux nombreuses fraudes sur les carnets de bons médicaux. Elle a annoncé la mise en place d’un Système sécurisé de gestion des prestations médicales pour les invalides (Sysgepmi). Une façon pour la grande muette de mettre un verrou dans le circuit de la gestion et de la distribution des médicaments aux personnels des forces militaires et paramilitaires, en activité ou à la retraite. 

Ce nouveau système, basé sur un réseau interconnecté de médecins militaires, de pharmaciens agréés et d’organes de contrôle, va permettre, si l’on en croit à l’armée, « à tout pensionné détenteur de la nouvelle carte numérisée de percevoir, en toute transparence, ses médicaments sur toute l’étendue du territoire national ». 

Mieux, a rassuré la Direction de l’information, « son fonctionnement est supervisé en temps réel par la Direction des services de la santé et l’Intendance, en charge respectivement des aspects techniques et du contrôle administratif et financier ». 

« Une baisse des ordonnances des pensionnaires de 900 millions de F Cfa à un maximum de 200 millions F Cfa en 2020 »

Le service d’information de l’armée, le raffermissement du contrôle mené par les Directions des Services de la santé et de l’Intendance avait permis en 2020 « une baisse notoire de la facture mensualité des ordonnances des pensionnaires de 900 millions de F Cfa à un maximum de 200 millions F Cfa. Cela montre la pertinence et tout le bénéfice tiré de la digitalisation des procédures ». 

Dans un communiqué signé le Colonel Mactar Diop, Directeur de l'information et des relations publiques de l'Armée, la direction des Forces armées informe que le Sysgepmi va enrôler « tous les pensionnés, y compris ceux à mobilité de désigner un mandataire ». 

Aminata Diouf

Mardi 4 Mai 2021 - 10:49


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter