Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Guinée: installation du « Cadre de concertation inclusif »

En Guinée, le « Cadre de concertation inclusif » entre acteurs politiques et membres de la société civile a été lancé, vendredi 15 avril, à Conakry, par le colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition depuis le coup d’Etat qui a renversé Alpha Condé, le 5 septembre dernier. Ce cadre, tant réclamé par la classe politique, est censé instaurer des discussions pour sortir de la transition mais il a été boycotté par certains partis politiques majeurs.



Dans la salle, il y avait de grands absents dont l’ex-parti au pouvoir, le RPG d’Alpha Condé, et la coalition du G58 de Cellou Dalein Diallo et de Sidya Touré. Tous exigent que ce cadre de dialogue soit supervisé par un observateur international.
 
À défaut de répondre favorablement à cette requête, le Premier ministre Mohamed Béavogui laisse quand même la porte ouverte à leur participation : « Force est de constater que certains de ceux qui doivent prendre part à ces concertations ne sont pas là. Nous devons donc travailler à ce que ce cadre soit le plus inclusif possible et faire en sorte qu’ils nous rejoignent. »
 
Au-delà de l'absence remarquée des principales formations politiques, d'autres partis étaient présents, comme le PEDN de Lansana Kouyaté et le PADES d'Ousmane Kaba. Mohamed Béavogui s’en félicite: « Je remercie très sincèrement tous ceux qui sont présents. Cette présence est une preuve éloquente de votre engagement à dialoguer. Je demande à ceux qui ne sont pas encore autour de la table de nous rejoindre. »

RFI

Samedi 16 Avril 2022 - 09:58


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter