Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Installation Comité ad hoc: les propos injurieux de Mame Diarra Fam

​La commission ad hoc, établie lundi 15 février à l’Assemblée nationale pour la désignation des membres en charge de la levée de l'immunité parlementaire du député Ousmane Sonko a connu une tournure désagréable entre les députés opposants et ceux de la majorité du pouvoir. Pour un débat controversé, Mame Diarra Fam a insulté de mère son collègue Boubacar Biaye.



Installation Comité ad hoc: les propos injurieux de Mame Diarra Fam
Le dossier sur l’accusation présumée «viols répétitifs» suivis de «menaces de mort» portée à l’endroit du député Ousmane Sonko par la masseuse Adji Sarr, est le processus qui a réuni lundi les membres du parlement, vers le vote de la levée de l'immunité du leader de ‘’Pastef’’.

Le comité  ad hoc a assisté à un débat très houleux entre les députés de la majorité présidentielle et ceux de l’opposition. La tension a atteint son paroxysme au moment où le député de la Diaspora Mame Diarra Fam a pris la parole pour interrompre le député et membre de l’APR Boubacar Biaye. Madame Fam n’a pas manqué d’user la langue fourchue pour insulter de mère B. Biaye.

Selon nos confrères de ‘’L’As Quotidien’’, la polémique a surgi lorsque Serigne Cheikh Mbacké Bara Doli, Président du groupe parlementaire ‘’Liberté et Démocratie’’ a avancé l’idée selon laquelle, « la vocation des lois n’est pas de lever l’immunité parlementaire d’un député ». Ces propos ont provoqué la désolation de Biaye, qui réplique que sa cause est non fondée et qu’il ne maitrise pas les textes. C'est ce qui a attisé le feu et provoqué l’ire du député de la Diaspora.

 Cheikh Bamba Dièye a été finalement désigné après un retour au calme. Ainsi, dans le contexte sanitaire de la pandémie de la Covid-19, 20 membres sur 30 de la commission ont été autorisés à accèder l’hémicycle.

Ce faisant, le comité ad hoc est composé de 8 députés en majorité de la coalition sur 11 députés. ‘’Benno Bokk Yaakar’’ est représenté par  Dié Mandiaye Ba, Aymérou Gning, Adji Mbergane Kanouté, Pape Sagna Mbaye, Pape Biram Touré, Woury Diallo, Demba Babel Sow, Mously Diakhaté et Mame Bounama Sall  sur 11 députés.

Serigne Mbacké Bara Doli et Moustapha Guirassy ont été choisis comme représentant de l’opposition. Les membres du Comité ad hoc vont ensuite convoquer Ousmane Sonko pour l’entendre après leur installation ce mardi par le président de l’Assemblée nationale Moustapha Niass.

Quoi qu’il en soit, le rapport sera renvoyé en plénière samedi pour le vote de la levée d’immunité parlementaire du patron des «patriotes».    

Lolly Diallo (Stagiaire)

Mardi 16 Février 2021 - 10:41


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter