Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



"Issa Sall n'est pas professeur d'université comme il le dit partout", selon un responsable du PUR



"Issa Sall n'est pas professeur d'université comme il le dit partout", selon un responsable du PUR
Le Parti de l'Unité et Rassemblement est en proie à des troubles internes, depuis l'éviction de Issa Sall au poste de Secrétaire général et le refus de ce dernier de quitter la tête dudit parti. Dans l'édition de ce jeudi 05 septembre du journal Walf Quotidien, un des responsables du PUR flingue le candidat malheureux de la dernière élection présidentielle.

Selon Cheikh Ahmed Tidiane Youm, "Issa Sall n'est pas professeur d'université alors qu'il l'a clamé partout sur des plateaux de télévision soutenant qu'il est professeur titulaire des universités. En réalité, il n'est absolument pas du tout professeur. Je vous renvoie à la plateforme du Cames qui est le seul organe habilité à délivrer ce titre en Afrique de l'Ouest et à Madagascar".

En ce qui concerne la légitimité ou non du Congrès qui a conduit à l'éviction de Issa Sall, le sieur Diagne affirme: "dire que le congrès n'est pas valide parce que le président et le coordonnateur du parti étaient absents, c'est une aberration indigne de son rang. Il prétend être professeur, normalement, il ne doit pas être aussi léger", charge encore Ahmed Tidiane Youm. Selon qui, Moustapha Sy s'est référé aux dispositions du règlement intérieur du parti. Il a les prérogatives de nommer des chargés de mission pour structurer les instances".

Pour rappel, Issa Sall se considère toujours comme le Secrétaire général du PUR. "Au moment où je vous parle, je suis le Secrétaire général national du PUR. Le PUR est un parti politique, pas un mouvement religieux. Ce qu’ils ont fait n’engage qu’eux. Ça n’engage pas le PUR », avait-il laissé entendre dimanche dernier après l'annonce de son éviction.

AYOBA FAYE

Jeudi 5 Septembre 2019 - 14:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter