Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Joola : La demande en nullité des personnalités sénégalaises examinée par la justice française

L’affaire du Joola, du nom de ce navire qui a fait naufrage en 2002 au large des côtes gambiennes, rebondit une nouvelle fois en France, ce 19 mars 2012. L'affaire a été classée au Sénégal mais une procédure court toujours en France. Les officiels sénégalais, cités par la justice française, tentent d’obtenir l’annulation de cette procédure. Leur demande doit être examinée dans la journée par la cour d’appel de Paris.



Joola : La demande en nullité des personnalités sénégalaises examinée par la justice française
Le volet français de l’affaire du Joola s’est ouvert dès que le dossier a été classé sans suite au Sénégal, en 2003. Saisi par des familles de victimes, un juge français a commencé à enquêter sur le drame. Le 12 septembre 2008, neuf mandats d’arrêt ont été lancés contre des personnalités que le magistrat souhaitait entendre.

Depuis, les avocats de l’Etat du Sénégal et des personnalités concernées ont engagé une bataille judiciaire pour obtenir l’annulation de la procédure. Une première requête en nullité a été rejetée en juin 2009.
En janvier 2010, les mandats d’arrêt délivrés contre l’ancien Premier ministre, Mame Madior Boye, et l’ancien ministre des Forces armées, Youba Sambou ont en revanche été annulés. La cour de cassation française a estimé que ces deux responsables bénéficiaient d’une immunité liée à leurs fonctions au moment de la catastrophe.

Sept officiels sénégalais restent donc visés par des mandats d’arrêt internationaux. Leurs avocats soutiennent que selon la convention de l’ONU de Montego Bay sur le droit de la mer et selon les accords bilatéraux franco-sénégalais, le juge français est incompétent, la procédure doit être annulée.
La cour d’appel de Paris doit examiner leur requête ce lundi 19 mars.
Le naufrage du Joola, le 26 septembre 2002, avait fait 2 000 victimes, selon les associations.
 

RFI
 
 


Lundi 19 Mars 2012 - 13:09


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par Famille de victime du Naufrage du Joola le 20/03/2012 16:05
TANT DE MORTS ET D'INJUSTICE SOUS CE REGIME.....CES FANTOMES QUI HANTENT....
LES FAMILLES DE VICTIMES DU NAUFRAGE DU JOOLA VOUDRAIENT CROIRE A UNE JUSTICE INDEPENDANTE EN FRANCE ET A UN PRESIDENT AU SENEGAL QUI NE MEPRISERA PAS SON PEUPLE...
LES INTERETS ECONOMIQUES ET POLITIQUES NE DOIVENT PAS ENTRAVER LA JUSTICE. EN SERA-T-IL AINSI ??? et du RESPECT DES DROITS DE L'HOMME ? LE NAUFRAGE DU JOOLA 26 SEPTEMBRE 2002 AU SENEGAL, près de 2000 victimes mortes dans d'atroces souffrances .......
FAMILLES DE VICTIMES : NOS ENFANTS ONT BESOIN DE NOUS, DE LA VERITE....ET D'UNE JUSTICE INDEPENDANTE.... Ils sont partis dans la plus grande catastrophe maritime civile et nous nous devons de refuser la fatalité.... refuser que l'on dise "c'est l'afrique". Il n'y a pas de couleur de peau dans la souffrance, dans le coeur d'une mère, d'un père, d'un proche, d'un ami.... soyons unis pour que la vérité surgisse... soyons unis pour une justice indépendante....soyons responsables afin que nos enfants soient fiers de leurs parents. TOUS, du Président, son fils, aux ministres savaient que le bateau n'était plus navigable et pourtant il a été remis en rotation malgré une importante avarie le 10 septembre 2002, le 26 septembre 2002 il chavirait faisant près de 2000 victimes mortes dans d'atroces souffrances.
Pourquoi les secours que 18 h après, pourquoi on a refusé que les forces françaises basées à Dakar interviennent ? Pourquoi l'affaire a été classé au Sénégal en 2003 ?
Pourquoi tant de pressions diplomatiques (au nom des intérêts économiques et politiques-françafrique) pour faire annuler les mandats et faire reculer sans cesse la vérité et la justice.... Trop de zones d'ombres autour de ce drame qui était prévisible.....
DIEU EST GRAND ET IL SAURA APPORTER VERITE ET JUSTICE MERCI D'HONORER LA MEMOIRE DES DISPARUS RECHERCHER sur Youtube des vidéos sur le naufrage du Joola au LENDEMAIN DU DRAME, des images douloureuses et sur google : 2009 france inter joola des témoignages qui accusent le pouvoir sénégalais.

IL FAUT QUE CESSE LA FRANCAFRIQUE DANS LA GESTION DU DRAME DU JOOLA
Les familles de victimes françaises ont porté plainte après que le Sénégal a tout simplement classé l'affaire "circuler il n'y a rien à voir" mais c'est UN COMBAT POUR TOUS...Celui qui honorera nos défuntes victimes.

2.Posté par Famille de victime du Naufrage du Joola le 20/03/2012 16:06
NAUFRAGE DU JOOLA : QUE D'HYPOCRITIE cela en est écoeurant.....

UN POOL D'AVOCATS SENEGALAIS ET DEUX AVOCATS FRANCAIS PAYES SUR LES DENIERS PUBLICS PAR Me WADE POUR FAIRE ANNULER LA PROCEDURE JUDICIAIRE EN FRANCE.
2 avocats français Me FARTHOUAT et Me DUPONT MORETTI cherchait l'erreur !!! quand on s'interesse à l'affaire BOURGI : Karim porte plainte contre BOURGI son avocat est Me FARTHOUAT et M. BOURGI pour se défendre son avocat est Me DUPONT MORETTI.

M.BOURGI HERITIER DE M. FOCCARD !!! (la francafrique)

PAS DE FUMEE SANS FEU, M. BOURGI NE SE SERAIT PAS AVENTURER A UN TEL NIVEAU DE DIVULGATION SANS AVOIR MESURé LES RISQUE ENCOURUS....

AU VUE DE SES DECLARATIONS CONCERNANT LES FINANCEMENTS OCCULTES EN 2002 : ON PEUT SUPPOSER TRES PROBABLEMENT UNE DES RAISONS POUR LAQUELLE LE PRESIDENT CHIRAC A BACHE LE NAUFRAGE DU JOOLA SURVENU LE 26/09/2002 LA PLUS GRANDE CATASTROPHE MARITIME CIVILE MONDIALE A CE JOUR....
NAUFRAGE DU JOOLA 26/09/2002 près de 2000 victimes, 13 nationalités, MAIS DES FAMILLES DE VICTIMES UNIES ET DETERMINEES.
LES INTERETS ECONOMIQUES ET POLITIQUES (Françafrique) doivent- ils entraver la vérité et la justice et bafouer les droits de l’homme.
UNE EPINE ENTRE LE SENEGAL ET LA FRANCE..... CES FANTOMES QUI HANTENT….. DIEU EST GRAND ET IL SAURA APPORTER VERITE ET JUSTICE.
On ne peut pas tourner la page quand on sait que le drame était prévisible... Tous du Président, son fils, aux ministres savaient que le bateau n’était plus navigable et pourtant on l’a remis en rotation après plusieurs avaries (la dernière 10 septembre 2002, le drame a eu lieu le 26 septembre). 2000 victimes mortes dans d’atroces souffrances pour la plupart des jeunes.
Les secours n’arriveront que 18 h après alors que le drame était connu, pourquoi ???? Tout était possible, des victimes abandonnées.
Pourquoi le Président Wade a-t-il refusé que les forces françaises décollent pour porter secours ?

Un pool d’avocats sénégalais payés sur les deniers publics pour faire annuler tous les mandats mais la procédure judiciaire en France toujours en cours et toujours 7 mandats d’arrêts internationaux à l’encontre des présumés coupables.
UNE EPINE ENTRE LE SENEGAL ET LA FRANCE..... CES FANTOMES QUI HANTENT….. DIEU EST GRAND ET IL SAURA APPORTER VERITE ET JUSTICE.

RECHERCHER sur Youtube des vidéos sur le naufrage du Joola, elles y dévoilent des témoignages très fort certains témoignages qui confirment que l'état était au courant très tôt....DES IMAGES DOULOUREUSES, INSOUTENABLES ET DES TEMOIGNAGES QUI ACCUSENT LE POUVOIR SENEGALAIS

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter