Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



L'émouvant câlin d'une chimpanzée à son sauveur



A près de 80 ans, la primatologue Jane Goodall est encore émue lorsqu'elle parvient à sauver un chimpanzé. D'autant plus quand celui-ci semble la remercier. La femelle chimpanzée Wounda qu'elle avait recueillie très amaigrie et malade, a pu être relâchée dans la nature le 20 juin dernier. Avant de partir, Wounda a serré sa protectrice dans les bras.

Une image touchante du combat de toute une vie de Jane Goodall, qui tente de sensibiliser les populations et les institutions au sort des chimpanzés et à la nécessité de protéger l'environnement.

En plus de ses travaux de recherche, qui ont notamment prouvé que les chimpanzés étaient capables d'utiliser des outils, la scientifique britannique a aussi fondé en 1992 au Congo le refuge de Tchimpounga. Situé sur les plaines côtières, il accueille plus de 170 chimpanzés orphelins ou en danger et les ré-acclimate pour les relâcher dans la nature quand c'est possible.

 

En 2014, le refuge se donne pour objectif de réinsérer à la vie sauvage pas moins de 60 chimpanzés.

 

Selon l'Institut Jane Goodall, à l'initiative de ces actions, en 1960, il y avait un million de chimpanzés dans la nature. Aujourd'hui, il n'en reste environ que 220.000. Dans les vingt prochaines années, ils devraient avoir disparu dans dix pays différents à cause de la chasse, des maladies et de la diminution progressive de leur habitat.

 


nouvelobs.com

Jeudi 23 Janvier 2014 - 17:49


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter