Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



L’emprisonnement de Yérim Seck, un acte d’un autre âge, selon le CDEPS



L’emprisonnement de Yérim Seck, un acte d’un autre âge, selon le CDEPS
Prenant les devants, le Conseil des Diffuseurs et Éditeurs de Presse du Sénégal «CDEPS » a indiqué qu’un emprisonnement de cheikh Yérim Seck serait un acte d’un autre âge dans une société démocratique. Mamadou Ibra Kane et Cie ont exigé la libération immédiate de cheikh Yérim Seck pour qu’il puisse comparaître libre devant un tribunal en cas de jugement.
« Le CDEPS considère que l’emprisonnement d’un journaliste, alors que les faits ne sont pas encore établis, suscite une inquiétude quant à la liberté de la presse et la liberté d’expression. Dans cette période de pandémie du coronavirus, l’emprisonnement semble encore plus inadapté. L’arsenal juridique sénégalais comporte de nombreuses dispositions attentatoires à la liberté de la presse et la liberté d’expression comme la diffusion de fausses nouvelles, la diffamation, le secret défense, la fermeture administrative d’un organe de presse, etc. Cette situation pose encore aujourd’hui la nécessité de la dépénalisation ou déprisonnalisation des délits de presse » souligne le document rendu public.

AYOBA FAYE

Mercredi 17 Juin 2020 - 12:02


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter