Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



L'homme qui s'est enrichi grâce aux données, des années avant Google, Facebook et Amazon



L'homme qui s'est enrichi grâce aux données, des années avant Google, Facebook et Amazon
Amazon, Alphabet, Alibaba, Facebook, Tencent - cinq des dix entreprises les plus précieuses du monde, toutes âgées de moins de 25 ans - et toutes se sont enrichies, à leur manière, grâce aux données.

Pas étonnant qu'il soit devenu courant d'appeler les données le "nouveau pétrole".

Pas plus tard qu'en 2011, cinq des dix premières sociétés les plus florissantes étaient des sociétés pétrolières.

Aujourd'hui, seule ExxonMobil s'accroche.
 L'analogie n'est pas parfaite. Les données peuvent être utilisées plusieurs fois, le pétrole une seule fois.

Mais les données sont comme le pétrole, en ce sens que le brut non raffiné n'est pas très utile à qui que ce soit.

Vous devez le traiter pour obtenir quelque chose de valeur.

Vous raffinez le pétrole pour faire du diesel, pour le mettre dans un moteur.

Avec les données, vous devez les analyser pour fournir des informations qui peuvent éclairer les décisions - quelle annonce insérer à quel moment sur le réseaux sociaux, quel résultat de recherche mettre en haut de la page.

Imaginez qu'on vous demande de prendre une seule de ces décisions.

Quelqu'un regarde une vidéo sur YouTube, qui est géré par Google, qui est la propriété d'Alphabet.

Qu'est-ce que le système devrait leur suggérer de regarder ensuite ? Connaissez leur centre d'intérêt, et YouTube leur servira une autre publicité. Perdez leur attention, et ils cliqueront loin.

Vous avez toutes les données dont vous avez besoin.

Considérez toutes les autres vidéos YouTube qu'ils ont regardées - qu'est-ce qui les intéresse ?

Maintenant, regardez ce que les autres utilisateurs ont regardé après cette vidéo.
 Pesez les options, calculez les probabilités.

Si vous faites un choix judicieux, et qu'ils regardent une autre publicité, bravo - vous avez gagné peut-être 20 cents (15 pounds).

Il est évident que le fait de se fier aux humains pour traiter les données serait incroyablement inefficace. Ces modèles d'affaires ont besoin de machines.

Dans l'économie des données, la puissance ne vient pas des données seules mais de l'interaction des données et des algorithmes.
Dans les années 1880, un jeune inventeur germano-américain a tenté d'intéresser sa famille à une machine permettant de traiter les données plus rapidement que les humains ne pouvaient le faire.

Herman Hollerith avait conçu la machine mais avait besoin d'argent pour la tester.

Imaginez quelque chose qui ressemble un peu à un piano droit mais qui, au lieu de touches, est muni d'une fente pour cartes, de la taille d'un billet de banque, avec des trous perforés.

bbc

Vendredi 10 Janvier 2020 - 11:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter