Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Le Collège des délégués du personnel déplore la destruction de plusieurs infrastructures de l’Autoroute de l’Avenir



Le Collège des délégués du personnel déplore la destruction de plusieurs infrastructures de l’Autoroute de l’Avenir
Les effusions liées aux manifestations de la journée du jeudi au vendredi 5 mars, ont causé d'énormes dégâts sur les installations de l’autoroute de l’Avenir. A travers un communiqué publié ce samedi 6 mars, le Collège des Délégués du personnel de la SECAA et EOS "se désole de constater, voire déplorer la destruction de plusieurs infrastructures dans plusieurs sites de l’Autoroute de l’Avenir".

Les manifestations qui ont jalonné la journée du jeudi 4 au vendredi 5 mars les rues de Dakar ont causé beaucoup de dégâts matériels qui ne sont pas sans conséquence. En effet, on a eu constaté une horde de jeunes qui avaient barré l’autoroute et qui détruisaient les structures se trouvant sur l'autoroute de l'avenir en agressant toutes les personnes qui s’y trouver.

Face à cette situation, le Collège des Délégués du Personnel SECAA et EOS a fait appel "à la retenue et au sens des responsabilités de tout un chacun à fin de préserver cette édifice".

Une structure qui selon le document est le "gagne-pain pour plus de quatre cent vingt-sept (427) pères et mères de famille sénégalais vivant les mêmes réalité socio-économiques que vous et partageant avec vous les mêmes causes". Par ailleurs, elle "contribue grandement à l’amélioration de la mobilité urbaine et interurbaine". 

 Le secrétaire général du collège des délégués de la SECAA rappel aussi que les Sénégalais "sont en train de mettre en péril un bien d’utilité publique, construit avec l’argent du contribuable sénégalais".

Des dégâts qui justifient sa fermeture jusqu’à nouvel ordre, selon le communiqué de la Société Eiffage de la concession sur l’Autoroute de l’Avenir (SECAA), et qui évoque les dégâts « majeurs » subit sur les installations suite aux troubles du jeudi, 4 mars.

Ndeye Fatou Touré

Samedi 6 Mars 2021 - 20:30


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter