Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Le gardien malheureux de la Côte d’ivoire a perdu son père



Le gardien malheureux de la Côte d’ivoire a perdu son père
La Fédération ivoirienne de football a annoncé ce lundi la mort du père de Badra Ali Sangaré dans la nuit. Une triste nouvelle intervenue dans la foulée du nul concédé contre la Sierra Leone (2-2) lors de la Coupe d'Afrique des nations, après une boulette et la blessure du gardien de 35 ans.

"Sorti sur blessure à quelques minutes de la fin du match de la Côte d'Ivoire contre la Sierra Leone du 16 janvier dernier à Douala au Cameroun, Sangaré Badra Ali, l'international gardien de but des Eléphants est frappé par un malheur au lendemain de cette rencontre qui a connu plusieurs rebondissements, a indiqué la Fédération ivoirienne de football dans un communiqué. Le joueur a perdu son père, Monsieur Sangaré Toumany, dans la nuit du dimanche 16 janvier au lundi 17 janvier 2022. Ce décès intervient quelques jours après celui du père de Max-Alain Gradel."

Sangaré "entouré de toute l'affection de ses coéquipiers"

Le joueur "est entouré de toute l'affection de ses coéquipiers et du staff de l'équipe nationale", tous "étreints par la douleur mais encore plus unis dans cette autre épreuve", a ajouté la FIF.

Badra Ali Sangaré a coûté l'égalisation à son équipe en laissant échapper un ballon à la dernière minute du match contre la Sierra Leone (2-2), dimanche à Douala. Il s'est en outre blessé sur l'action. Gardien numéro 2 des Eléphants, il a été promu titulaire après la suspension pour dopage de Sylvain Gbohouo.

Salif SAKHANOKHO

Lundi 17 Janvier 2022 - 18:42