Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Le ministre Abdou Karim Sall refuse le stockage de 3.050 tonnes de nitrate d’ammoniac du Port à Diamniadio



Le ministre Abdou Karim Sall refuse le stockage de 3.050 tonnes de nitrate d’ammoniac du Port à Diamniadio
 Le ministre de l’Environnement, Abdou Karim Sall, a refusé d’autoriser le déplacement des 3.050 tonnes de nitrate d’ammoniac, un produit chimique, stockées à l’air-libre au Port autonome de Dakar depuis 27 juillet dernier. Son Directeur de l’Environnement et des Etablissements classés (DEEC), Baba Dramé, donne les raisons d’une telle décision. 

 Joint par nos confrères de l’Observateur, M. Dramé a souligné d’entrée que c’est mardi 18 août à 16 heures qu’ils ont reçu la demande de la société X.LOGS. « Aujourd’hui (mardi 19 août), le ministre de l’Environnement a reçu les responsables de X.LOGS pour leur notifier qu’in ne peut pas du tout autoriser dans des délais aussi courts le stockage de cette quantité de substances chimiques dangereuses à Diamniadio. Les délais ne permettent pas de faire l’instruction normale du dossier et d’avoir tous les éléments d’appréciations pour pouvoir autoriser en toute connaissance de cause », a-t-il expliqué.

Baba Dramé a précisé que le ministère de l’Environnement a appris l’existence de ce produit chimique au Port au même titre que tout le monde. « Le code l’environnement et la nomenclature des installations classées pour la protection de l’environnement stipule que dès l’instant où vous devez stocker une quantité supérieure à 300 tonnes, vous devez faire une étude d’impact environnemental approfondie, y compris une étude de danger », a-t-il avancé.  Avant de déplorer : « Et tout cela n’a pas été fait ». 

Cette cargaison "pour le Mali", posée sur des plaquettes sous le chaud soleil et couverte de bâches, met en danger tous les travailleurs du Port. Malgré cette menace d’explosion, le ministère de l’Environnement n’autorisera pas son stockage à Diamniadio, en tout cas pas dans les circonstances actuelles, persiste et signe le DEEC. 

Aminata Diouf

Jeudi 20 Août 2020 - 12:48


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter