Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Le risque d’une deuxième vague de Covid-19 en Chine évalué par un épidémiologiste



Alors que la pandémie de coronavirus ne cesse de se propager et a déjà fait plus de 107.000 morts dans le monde, la Chine a annoncé avoir pris le dessus sur l’épidémie. Selon un spécialiste chinois, le risque d’une nouvelle vague causée par l’importation du coronavirus existe dans le pays, mais reste extrêmement faible.

Le risque d’une deuxième vague d’épidémie à grande échelle en Chine en provenance d'autres pays est extrêmement faible, a déclaré Zhong Nanshan, épidémiologiste en chef du pays dans une interview accordée au Quotidien du Peuple, sans qu’il nie pour autant le risque d’importation du Covid-19 en Chine depuis l’Europe et les États-Unis.

«Quant au risque d’une nouvelle épidémie, une épidémie locale ou à une échelle plus grande, par exemple dans une famille, à l'école ou dans un groupe de personnes, j’estime qu’il est assez faible car la Chine appliquent des mesures préventives très strictes s’étendant à chaque quartier résidentiel et chaque maison», a-t-il expliqué.

Combien coûte le traitement contre le coronavirus en Chine? La réponse d’un officiel
Il a noté que dans son pays les gens portent des masques et maintiennent une distanciation sociale. En outre, si une personne a de la fièvre ou d'autres symptômes, elle le signale rapidement pour ensuite être confinée.

«Par conséquent (...) la probabilité d'une deuxième épidémie à grande échelle en Chine est extrêmement faible», a souligné Zhong Nanshan.

Selon le bilan officiel, la Chine recense depuis le début de l'épidémie 3.339 morts et 82.052 personnes contaminées. Les autorités ont annoncé dimanche 12 avril 97 nouveaux «cas importés», ce qui porte le total à 1.280, mais elles n'ont fait état d'aucun nouveau décès dû au Covid-19.

sputnik

Dimanche 12 Avril 2020 - 11:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter