PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Les nids de chimpanzés sont plus propres que les lits humains

Si vous avez un adolescent à la maison, il ne sera sans doute pas surpris d'apprendre que les nids de chimpanzés sont plus propres que les lits humains, du moins selon une nouvelle étude.



Les nids de chimpanzés sont plus propres que les lits humains
Des scientifiques de la North Carolina State University aux États-Unis ont découvert que les nids construits par les chimpanzés en Tanzanie contenaient moins de bactéries que nos matelas dans nos maisons.
 
La raison ?
 
Lorsque les humains ont commencé à vivre à l'intérieur de leurs grottes et autres maisons il y a plusieurs milliers d'années, ils se sont de plus en plus séparés de l'environnement extérieur - et de tous les organismes qui y vivent.
 
En fait, de nos jours, plus d'un tiers des bactéries présentes dans nos lits proviennent de notre propre corps.
 
Pour évaluer l'impact de ce mode de vie intérieur, les scientifiques ont examiné un autre mammifère qui construit des structures pour dormir : le chimpanzé.
 
Ils ont prélevé des échantillons dans les nids de la vallée de l'Issa en Tanzanie.
 
Les chimpanzés adorent le vin de palme
Moins de bactéries fécales, buccales et cutanées chez les chimpanzés
 
Les chercheurs ont découvert qu'ils contenaient moins de bactéries fécales, buccales ou cutanées que des lits dans la plupart des foyers humains - même si les chimpanzés se rendent aux toilettes sur le côté de leurs nids.
 
Une partie de la raison est qu'ils déménagent dans un nouveau nid tous les soirs.
 
Et même si les chimpanzés passent plus de la moitié de la journée au lit, les scientifiques ont trouvé très peu de puces ou de poux dans leurs nids - alors que nos foyers ont des centaines de parasites, dont certains sont spécialement adaptés aux humains.

 
Megan Thoemmes, qui a effectué la recherche publiée dans le journal de la Royal Society Open Science, dit que les humains vivant à l'intérieur pourraient apprendre des chimpanzés.
 
"Nous devons absolument repenser la façon dont nous concevons nos maisons et réfléchir aux mouvements de l'air et à l'exposition à l'environnement", a-t-elle déclaré à la BBC.

BBC Afrique

Jeudi 17 Mai 2018 - 11:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter