Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Les yeux de la presse internationale braqués sur le frère du Président sénégalais

Les révélations faites par nos confrères de la Bbc sur le supposé scandale de corruption impliquant le frère du président Macky Sall, l’homme d’affaires Frank Timis et le géant Bp, occupent une place de choix dans le traitement d’informations de la presse internationale. Le New-York Times, France 24, de même que Le Monde se sont intéressés au #SallGate qui défraie la chronique dans les médias sociaux et bien au-delà.



Les yeux de la presse internationale braqués sur le frère du Président sénégalais
Le Sénégal occupe une place centrale dans les médias internationaux réputés sérieux, depuis la publication du documentaire de la Bbc dimanche 2 juin 2019, sur un présumé scandale de corruption qui implique le frère du président de la République et le géant Bp.

Nos confrères du journal français « Le Monde » ont publié sur leur site, un article intitulé :  « Au Sénégal, le frère du Président soupçonné de corruption ». Le journaliste Matteo Maillard relate d’attaque que « C’est un scandale de corruption supposée qui ébranle le Sénégal jusqu’à sa présidence. Aliou Sall, le frère du président Macky Sall, aurait bénéficié d’un pot-de-vin en contrepartie de l’attribution de concessions pétrolières et gazières dans les eaux sénégalaises »

Plus loin dans le texte, très prudent, Le Monde affirme, entre guillemets qu’ « Il y a manifestement conflit d’intérêts »
« Dans le disque dur contenant des milliers d’e-mails et de documents issus de la société offshore de Frank Timis, dont la BBC a eu connaissance, un versement a attiré le regard des enquêteurs. « Nous sommes sur le point de régler la taxe de transfert due au gouvernement sénégalais, indique l’extrait du courriel. FT [Frank Timis] voudrait 250 000 dollars. » Dans un autre document, daté du 5 juin 2014, le même montant est versé non au gouvernement sénégalais mais à Agritrans, une société possédée par Aliou Sall. Une transaction qui ressemble fortement à un pot-de-vin, selon les experts interviewés par la chaîne britannique »

Le New-York Times, qui reprend une dépêche de l’agence Reuters, parle également de soupçon de fraude sur les contrats gaziers impliquant, Aliou Sall, le frère du président.

La chaîne d’info en continu, France 24, est allée tendre son micro à l’opposant Ousmane Sonko, pour avoir sa réaction sur le documentaire publié par leurs confrères britanniques de la Bbc. Le leader de Pastef Les Patriotes juge que le régime en place est dans une panique qui en dit long sur « sa manière scandaleuse de gérer les ressources du pays ». Selon Ousmane Sonko, « la Communication de crise » adoptée Macky Sall et ses ministres montre à quel point les révélations  de la Bbc sont fondées.

France Info n’est pas en reste. Le média français met l’accent sur le statut « très sérieux » du média britannique Bbc, comme pour dire que les révélations sont loin de constituer le « truquage » que tente de faire croire le quotidien public sénégalais « Le Soleil »


AYOBA FAYE

Vendredi 7 Juin 2019 - 16:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter