Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Meurtre du taximan: le présumé meurtrier livre sa version devant les enquêteurs

Serigne Mamadou Guèye a été déféré le mercredi 22 juin au parquet du tribunal de grande instance de Thiès pour le meurtre présumé de son oncle maternel, Cheikh Mbaye. Au cours de son interrogatoire, le mécanicien a nié les faits devant les enquêteurs.



Meurtre du taximan: le présumé meurtrier livre sa version devant les enquêteurs
Le mystère sur les minutes de l’audition sur le procès-verbal (PV) devant les enquêteurs du commissariat central de police de Thiès du présumé meurtrier du chauffeur de taxi Cheikh Mbaye a été levé après conduite, mardi 22 juin 2021, devant le procureur de la cité du Rail.

Selon « Les Echos », le défunt et son neveu entretenaient des relations pour le moins heurtées. Ils vivaient seuls dans le même appartement. Tous les deux avaient l’habitude de se disputer. Le neveu s’en prenait physiquement très souvent à son oncle maternel. Ce que des proches de ces derniers ont confirmé dans leurs dépositions sur PV devant les enquêteurs.

Le mis en cause avoue qu’il battait son oncle devant les limiers. Il a soutenu cependant que leur différend a été résolu depuis longtemps à la police.

Il reprochait au défunt de lire des Xassaides en état d’ivresse. Il accuse aussi son oncle de prendre l’argent restant de sa part d’héritage de son père. Le présumé meurtrier avoue que son oncle garde ses 850.000 francs CFA, qui constitue sa part d’héritage de son père.

Devant les enquêteurs, le présumé meurtrier affirme que le cellulaire lui appartient. D’après lui, il l’a acheté au marché Moussanté auprès d’un vendeur ambulant. Ces déclarations n’ont pas convaincu les enquêteurs. D’autant que la puce de la victime se trouvait dans ledit téléphone jusqu’au jour de sa mystérieuse disparition. S’y ajoute le traçage de la puce de la victime sur le cellulaire en question ainsi que les deux Imei identiques.
 

Moussa Ndongo

Mercredi 23 Juin 2021 - 10:18


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter