Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Mike Jocktane, l'évêque gabonais qui se rêve président

Au Gabon, le second mandat de sept ans d’Ali Bongo s’achèvera en août 2023. Deux ans avant la fin de ce mandat, les candidats au fauteuil présidentiel commencent déjà à se montrer. Samedi 16 octobre, l’évêque Mike Jocktane a organisé un meeting à Port-Gentil et a fait sa déclaration solennelle de candidature pour 2023.



« Je suis Mike Jocktane et je suis candidat et je suis candidat aux élections présidentielles... » C’est dans une concession privée avec des militants vêtus de vert et de blanc, les couleurs de son parti, que Mike Jocktane a organisé un meeting pour annoncer qu’il est candidat aux prochaines élections présidentielles. En costume-cravate, le futur candidat était à Port-Gentil, la cité pétrolière où il a grandi. Devant ses sympathisants, le discours de campagne a commencé quand il dit son étonnement de voir le Gabon, un pays aussi riche avec un peuple aussi pauvre.
 
« Je pense que le Gabon va mal et qu'il est possible de faire mieux. Donc je suis candidat pour un changement vrai, puissant, véritable, qui sera une réalité dans le quotidien de tous mes compatriotes », explique-t-il.
 
Né à Paris, âgé de 49 ans, Mike Jocktane s’est révélé aux Gabonais au début des années 2000 alors qu'il était jeune pasteur devenu évêque. Son étoile brillait tellement qu’Omar Bongo a fait appel à lui comme directeur de cabinet adjoint. À la mort du président, Mike Jocktane rejoint l’Union nationale, un parti d’opposition. L’évêque devenu politicien fait désormais parti de la longue liste des personnes qui rêvent de briguer le fauteuil présidentiel.

RFI

Dimanche 17 Octobre 2021 - 14:43


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter