Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Mouhamed Fall propose à son ami une voiture inexistante à vendre et encaisse ses 500 000 FCFA

Mohamed Fall est assurément un drôle de type et un as de l’escroquerie. Il a montré la photo d’une voiture à un de ses amis, lui proposant de la lui vendre. Ce dernier, comme un nigaud, s’est laissé prendre en versant l’argent sans avoir vu la voiture.



Mouhamed Fall propose à son ami une voiture inexistante à vendre et encaisse ses 500 000 FCFA
 Durant le mois du ramadan, juste avant la veille de la Korité, le mis en cause, Mouhamed Fall joint au téléphone sa victime, Modou Diop pour lui proposer une voiture de marque ‘’HYUNDAÏ SANTE FE’’ immatriculée DK 3671 AX au prix de deux millions (2) de FCFA. Puisque la voiture intéressait la victime, celle-ci manifeste son accord et lui propose un acompte de 500.000 FCFA et consent à lui remettre le reliquat par acompte de 200.000 FCFA par mois.

Le sieur Fall manifeste son accord. Mais de voiture, la victime n’avait vu qu’une photo. Pour le rassurer, il lui fait savoir que celui qui est en possession de la voiture devrait effectuer un petit voyage et qu’à son retour, il pourrait jouir de son bien. Une voiture que la victime peine à voir. « Il me fait valser de gauche à droite et n’honore jamais les rendez-vous qu’il me donne pour la livraison de la voiture en question. Fatigué de cette situation, je lui ai réclamé mon argent. C’est en ce moment qu’il m’a finalement avoué que la voiture était déjà vendue par son ami qui le détenait », a expliqué la victime devant les limiers.

L’escroc reconnait devant les limiers les faits qui lui sont reprochés. Pour se défendre, il dit avoir été confronté à des difficultés financières pour assurer les dépenses quotidiennes et celles de la Korité. « J’ai exploité l’idée d’appeler mon ami Modou Fall en lui proposant la vente d’un véhicule inexistant. Pour ce faire, il a fallu que je choisisse la photo d’une voiture sur internet avant de lui faire croire que c’est une bagnole à vendre. Une fois que nous nous sommes mis d’accord sur le prix de la vente fixé à 2 millions, je lui ai réclamé un acompte de 500 000 FCFA qu’il m’a remis sans hésiter », avoue le bonhomme.

Son coup ayant réussi, il fallait alors faire tourner en rond sa victime lui faisant miroiter un véhicule qui n’existait qu’en photo. Le mis en cause à été déféré au parquet en attendant d’être fixé sur son sort, rapporte Le Témoin qui a assisté à l'audience.

AYOBA FAYE

Mercredi 23 Juin 2021 - 13:31


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter