Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Nouvelles taxes à l’essieu: les mareyeurs en grève de 72 heures dès ce mercredi



Nouvelles taxes à l’essieu: les mareyeurs en grève de 72 heures dès ce mercredi
Le secteur de la pêche risque d’être perturbé dans les jours à venir. Les mareyeurs de Saint-Louis, une ville située sur la côte nord-ouest du Sénégal, membres de l’Union nationale des mareyeurs du Sénégal (Unams), menacent de paralyser le secteur de la pêche. Ils annoncent une grève de 72 heures à partir du mercredi 15 janvier 2020. 

Regroupés autour d’un collectif, ces mareyeurs dénoncent les nouvelles taxes à l’essieu et les tracasseries routières. Selon eux, on leur fait payer la somme de 300 000 F Cfa ou plus au pont-bascule. « Ce qui est inadmissible voire anormale », pestent-ils. 

Pour la présidente dudit collectif, Fatou Diagne, ces nouvelles taxes à l’essieu freinent leur « activité », car explique-t-elle : « lorsque les camions montent sur le pont bascule, on nous fait payer 300 000 ou 350 000 F Cfa. Et, ça se répercute sur le prix du poisson au niveau du marché ». 

Déjà, déplore-t-il, « les populations sentent l’effet du pont-bascule sur le prix du poisson. Il est temps qu’on s’arrête pour revoir les choses parce que nous n’en pouvons plus. » 

Ces jeunes mareyeurs sont soutenus par les pêcheurs du quai de pêche de Damalaye à Nguet-Ndar et les femmes transformatrices de poisson et les manutentionnaires de la même zone. 

Aminata Diouf

Mardi 14 Janvier 2020 - 12:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter