PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Ousmane Tanor Dieng: "Au mois de juillet, je remets mon mandat aux militants et c'est à eux de décider.."

Lors de la rencontre avec l’Union régionale du Parti socialiste du département de Dakar ce week-end, le Secrétaire général dudit parti, Ousmane Tanor Dieng est largement revenu sur la crise dans la formation socialiste, laquelle crise a conduit à l'exclusion de Khalifa Sall et plusieurs autres socialistes. selon lui, son mandat qui prend fin au mois de juillet prochain sera remis entre les mains des militants qui vont déterminer la suite.



Ousmane Tanor Dieng: "Au mois de juillet, je remets mon mandat aux militants et c'est à eux de décider.."
Présidant la rencontre de l’Union régionale du PS de Dakar, Ousmane Tanor Dieng, s’est déchainé sur les Khalifistes. « Le  Parti socialiste (PS), le vrai, celui qui est dans la légalité, le PS de Senghor, de Diouf est là. Le PS est absolument incontournable pour tout combat à Dakar. Nos responsables l’ont prouvé et vous les militants vous l’avez prouvé ».

Le Secrétaire général du PS de poursuivre : « Léopold Sédar Senghor a été là avant d’être remplacé par Abdou Diouf que j’ai moi-même succédé. Il est évident que quelqu’un va me succéder. Et le parti va rester toujours là où il est ».

Non sans dénoncer qu’ « au Sénégal, on épargne toujours les agresseurs pour en vouloir à ceux qui se défendent »

Et d’ajouter qu’il arrive dans la vie «des retrouvailles, des fusions, des absorptions ». De la même manière il arrive que des militants dans un parti se fâchent, boudent et reviennent. C’est dans l’ordre normal des choses et cela va avec la marche d’un parti ».

Le maire de Nguénienne d’expliquer « il faut être irresponsable pour penser dans le contexte actuel qu’on peut gagner en allant seul aux élections. Nous sommes dans l’ère des coalitions ».

Le président du HCCT de conclure : «Il faut qu’on respecte  les textes qui nous régissent. Au mois de juillet 2018, mon mandat va finir et je vais le remettre aux militants qui vont choisir qui ils veulent ».
 

Joseph Barthélémy Coly(Stagiaire)

Lundi 22 Janvier 2018 - 14:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter