Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Par jalousie, il assène 3 coups de coupe-coupe au courtisan de son épouse



Par jalousie, il assène 3 coups de coupe-coupe au courtisan de son épouse
M. Ka a assené 3 coups de coupe-coupe à M. Sow pour avoir dit-il courtiser son épouse F. Sow. Poursuivis réciproquement de "coups et blessures volontaires", le tribunal des flagrants délits de Diourbel a condamné respectivement les deux hommes à 3 mois dont 10 jours ferme, et 6 mois dont 20 jours ferme, selon L'Observateur. 

MM Ka et Sow se sont livrés à une rude bataille à l’issue de laquelle les deux protagonistes se sont blessés. Devant le juge des flagrants délits du tribunal de Diourbel, Ka reconnais avoir donné un coup de coupe-coupe à Mamadou Sow. L’avant-bras droit bandé, il soutient n’avoir jamais mis les pieds chez Sow, « et d’ailleurs, il soutient ne jamais connaitre son épouse ».

Le vendredi 14 mai 2021 à 17h30mn, les éléments de la Brigade de proximité de Sadio ont reçu un appel téléphonique du chef du poste de santé de la localité qui signale aux gendarmes que le patient M. Sow portes des blessures au niveau de la tête. Devant la barre Ka déclare que ce dernier courtisait sa femme.

« Je n’étais pas armé. C’est après avoir reçu un coup de machette à la tête que j’ai récupéré son coupe-coupe. Et je reconnais lui avoir donné 3 coups de coupe-coupe en réponse à son acte », explique le sieur Sow. Continuant sur sa lancée, il affirme que ce dernier l’a attaqué en premier.

Les faits remontent au courant du mois d'avril dernier. Mamadou Ka s'est présenté à domicile de Mamadou Sow avant de profiter de la situation pour déclarer sa à flamme à l'épouse du maître des lieux. Âgé de 23 ans et mère de 4 enfants Fatoumata Sow absente à l’audience avait déclaré pendant l’enquête avoir reçu la visite de Mamadou Ka en l’absence de son mari. « Il a manifesté son désir d’entre tenir des rapports sexuels avec moi. Ensuite, il a tenté d’avoir mon numéro de téléphone », a-t-elle témoigné. Mamadou Ka a été interné pendant une semaine à l’hôpital Ndamatou où il est ressorti avec un certificat médical de 90 jours.

Le substitut du Procureur Farba Ngom a requis 3 mois ferme contre Mamadou Ka après avoir relevé les déclarations contradictoires de celui-ci. Les avocats des deux parties ont chacune tirée le couvert de son côté. Avec le désistement des deux parties à la suite d'une médiation entre les parents des deux protagonistes, le Tribunal des flagrants délits de Diourbel les a reconnus coupables des délits de coups et blessures volontaires. II condamne Mamadou Ka à 6 mois d'emprisonnement, dont 20 jours ferme, et Mamadou Sow à 3 mois, dont 10 jours ferme.

Ndeye Fatou Touré

Lundi 21 Juin 2021 - 12:04


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter