Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Passe sanitaire: quel impact pour l’économie française?

Le passe sanitaire a été adopté en France au bout d’un marathon parlementaire. Une fois la loi ratifiée, il imposera d'être vacciné ou de disposer d'un test négatif pour entrer dans des lieux de loisirs, des restaurants ou des bars. Cette mesure controversée est aussi un défi, voire un pari économique.



Ce pari c’est celui d’une rentrée moins risquée, l’espoir de ne pas devoir reconfiner et donc de porter un nouveau coup brutal à l’économie, quitte à pénaliser l’activité touristique et le secteur des loisirs, en pleines vacances estivales, période clef pour ces services ! L'impact pourrait être contrasté.
 
Les plus grandes structures comme les parcs d'attractions tentent de s’adapter. Le Puy-du-Fou, s'est organisé en urgence pour proposer des tests aux visiteurs, pareil au parc Astérix, par exemple.
 
Le défi logistique et l'acceptabilité d'un test pour les clients ne sera certainement pas la même pour toutes les activités. Les cinémas qui ont déjà mis en œuvre ce passe sanitaire accusent le coup. Le jour où il entrait en vigueur pour les lieux de culture et de loisir, les entrées ont chuté de 70% par rapport à la veille. Cela représenterait un manque à gagner de 3 à 4 millions d'euros de chiffre d’affaires rien que sur cette journée-là. La Fédération nationale des éditeurs de films, qui ne s'oppose pas au passe sanitaire en lui-même, a appelé le gouvernement à l'aide. 
 
Dernière minute
L'impact pour les restaurants, bars et hôtels est plus incertain. Le secteur est d'ailleurs partagé. Certains y voient un moindre mal si cela est une alternative à la fermeture ou au retour des jauges. Mais cela n'empêche pas les inquiétudes. Un représentant du GNI, un regroupement du secteur de l'hôtellerie et de la restauration, estimait la semaine dernière que cela pourrait entraîner 30 à 50% de perte de chiffre d’affaires selon les régions.
 
Évidemment, cela dépendra aussi des segments d'activité de chacun. Certains professionnels sont moins pessimistes. La plateforme de séjours locaux Weekendesk a certes enregistré un pic d'annulation et de modification après le discours d'Emmanuel Macron mi-juillet, mais il est retombé assez rapidement et les réservations sont reparties à la hausse. Mais les comportements se modifient.  Les offres de dernières minutes sont désormais les plus consultées sur le site.
 
Ce passe sanitaire pourrait aussi avoir un impact social. Il n'y aura pas de licenciement pour les personnes qui ne respecteraient pas l'obligation vaccinale du fait de leur profession. Cela dit, en commission mixte paritaire, députés et sénateurs, se sont entendus sur une sanction : une suspension de salaire. Encore faut-il que cette disposition, comme toutes les autres, passe le filtre du Conseil constitutionnel.
 
Green pass annoncé en Italie
Le passe sanitaire n'est pas une exception française. Il est en projet ou déjà appliqué ailleurs dans le monde, sous des formes variées.
 
Le sujet est aussi au cœur des débats en Italie, par exemple. Le gouvernement prévoit une entrée en vigueur du « green pass » à partir du 6 août. La Confesercenti, qui regroupe notamment des PME dans les secteurs du commerce, du tourisme et des services, préfère le passe à des fermetures, mais elle prévient que cela pourrait faire perdre 1,5 milliard d'euros de chiffre d’affaires, 300 millions rien que pour les bars et les restaurants. L'effet sur l'économie italienne pourrait différer par rapport à la France. Rome devrait délivrer des « green pass » à partir d'une seule dose de vaccin. En parallèle, le gouvernement veut réduire le prix des tests antigéniques jusqu'en septembre. Il n’empêche, sans vaccin, la note du restaurant pourrait être tout de même plus salée.
 
Plus au nord, le Danemark a instauré son « coronapass » au printemps. Difficile toutefois de faire des projections à partir de cet exemple. Copenhague l'a instauré au moment de la réouverture des bars, restaurants et autres lieux de vie.

RFI

Lundi 26 Juillet 2021 - 13:45


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter