Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
Politique

Des organisations demandent au Tchad d’arrêter Omar El Béchir.

«Omar El Béchir est sous le coup de deux mandats d'arrêt devant la CPI. Le Tchad, qui a ratifié le Statut de la CPI et qui s'est publiquement engagé à coopérer avec la Cour , est dans l'obligation de l'arrêter et de le transférer à la Haye. La récente normalisation de ses relations avec le Soudan ne permet en aucun cas au Tchad...

La LD appelle tous les militants et tous les patriotes à se mobiliser pour constituer un rempart autour de Abdou Latif Coulibaly.

Les camarades du Pr Abdoulaye Bathily notamment le Secrétariat Permanent de la LD s’est réuni ce mercredi. Les débats ont tourné sur l’actualité autour de la crise de l’énergie et les manifestations de contestations. La session extraordinaire à l’assemblée a été appréciée ainsi que l’affaire Abdou Latif Coulibaly. Les...

Doudou Wade interdit les députés de charger le gouvernement

Le Président du groupe parlementaire démocratique et libéral, Doudou Wade, était, certainement conscient de la gravité de la question qui était posée hier au ministre d'Etat, ministre de l'Energie, Samuel Amèt Sarr. C'est la raison pour laquelle, il a mené une vaste campagne à l’Assemblée nationale pour dissuader les députés...

Le député Sékou Sambou déçu par Samuel Sarr : «Vos réponses sont évasives, laconiques (..) »

Le ministre d’Etat, ministre de l’Energie, Samuel Amèt Sarr, a énervé plus d’un député à travers ses réponses, hier, en répondant aux questions des parlementaires, qui étaient réunis en séance extraordinaire, pour savoir un peu plus sur la situation énergétique qui soulève des vagues de contestations depuis bientôt plusieurs...

Refusé de parole, Me Elh Hadj Diouf règle ses comptes avec Doudou Wade

Me El Hadj Diouf dit haut ce qu’il pense. Il l'a encore prouvé cet après midi en profitant d’un refus du président du groupe libéral et démocratique, Doudou Wade de lui donner la parole pour le second tour du passage des députés, qui entendaient le ministre de l’Energie, au parloir. Selon Eh Hadj Diouf, tout serait venu du fait...