Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Procès Ongwen devant la CPI: dernière ligne droite avant le jugement

Dominic Ongwen est de nouveau devant la Cour pénale internationale à La Haye, aux Pays-Bas. Le procès de cet ancien commandant de l'Armée de résistance du Seigneur, poursuivi pour 70 chefs d’accusation crimes de guerre et crimes contre l'humanité, a commencé en 2016. Cette semaine, il entre dans sa phase finale.



Pendant trois jours, jusqu’à ce jeudi, l'accusation, la défense et les représentants des victimes vont s'exprimer, tour à tour, pour présenter leurs conclusions. C'est donc la dernière ligne droite avant que la CPI ne rende son jugement sur le cas de Dominic Ongwen, commandant présumé de la brigade SINIA de la LRA, un groupe armé qui sévit dans le nord de l'Ouganda.
 
La CPI l'accuse de crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Au total, 70 chefs d’accusation ont été retenus contre lui, notamment attaques contre les populations civiles, meurtres et tentatives de meurtres, viol, esclavage sexuel, mariages forcés, torture, destructions de bien, pillages ou encore utilisation d'enfants de moins de 15 ans pour participer activement à des hostilités. Des faits présumés commis entre 2002 et 2005 et pour lesquels Dominic Ongwen a toujours plaidé non-coupable.
 
Victime ou coupable ?
 
Ses avocats le présentent d'ailleurs comme une victime. C'est leur ligne de défense depuis le début de ce procès. Ils mettent en avant le fait que Dominic Ongwen a été enrôlé de force comme enfant-soldat à l'âge de neuf ans et pour cette raison, disent-ils, il ne peut être jugé responsable des crimes qu'il a commis.
 
Dominic Ongwen est-il donc victime ou bourreau ? La question est épineuse et elle est centrale dans ce procès. D'autant que c'est la première fois que la Cour pénale internationale juge un ancien enfant-soldat. Le verdict, quel qu’il soit, fera jurisprudence.

RFI

Mardi 10 Mars 2020 - 16:02




1.Posté par Nikita Ramsey le 11/03/2020 00:03
Je n'ai jamais cru à la magie ou au sort, mais des situations de vie m'ont conduit à un lanceur de sorts appelé Dr Ajayi, mon mariage de 12 ans s'est bien passé jusqu'à ce que mon mari commence à se féminiser et à se saouler, ce comportement a déchiré la famille, j'ai cherché de l'aide partout mais tous mes efforts n'ont pas donné de bons résultats, nous sommes même allés voir un spécialiste pour aider tous les efforts étaient un gaspillage, il agissait comme une personne possédée, un lundi matin pendant le déjeuner, j'ai entendu deux dames discuter d'un sort lanceur de sorts et comment il avait aidé l'un d'eux à retrouver la paix dans sa maison, après leur discussion, j'approche la dame et lui explique ma situation et elle me donne les contacts du lanceur de sorts Dr Ajayi, j'ai écrit le lanceur de sorts sur son Whatsapp numéro: +2347084887094, je me suis expliqué à lui et il m'a dit de ne pas m'inquiéter que dans trois jours je vais commencer à vivre la paix chez moi mais pour y arriver il m'a aussi dit certaines choses que je dois faire, j'ai fait comme indiqué par le lanceur de sorts Dr Ajayi et comme promis par lui, tout s'est retourné, mon mari s'occupe maintenant des choses à la maison et pour couronner le tout, il a obtenu une promotion sur son lieu de travail. Si vous avez besoin du service d'un lanceur de sorts pour récupérer un amoureux ou tout problème de vie, contactez le Dr Ajayi sur Viber / Whatsapp: +2347084887094 ou par e-mail: drajayi1990@gmail.com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter