Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Recrutement abusif et fraude sur les tickets: le DG de l'Ipres s'explique



Recrutement abusif et fraude sur les tickets: le DG de l'Ipres s'explique
La question sur la fraude sur les tickets de restaurant à l'Ipres a été abordée par le Directeur général Mamadou Sy Mbengue lors de sa conférence de presse de mercredi. Il a soutenu que c'est lui-même qui avait découvert le problème.
« On a voulu semer le doute dans l’esprit de l’opinion quand bien même, c’est moi-même, sur l’alerte du Directeur des ressources humaines, qui ai découvert le pot aux roses. Au moment où je vous parle, les auditions ont bien démarré et la justice nous édifiera sur cette affaire dont les montants annoncés dans la presse ne se fondent sur rien concret. Mon devoir était de défendre les intérêts en portant une plainte et ma main n’a pas tremblé pour cet acte ».

Néanmoins, monsieur Mbengue reconnait quand même qu’il y a eu un détournement de fond à la direction du recouvrement. « C’est le fait malheureux d’un agent qui a été tenté par la possibilité de frauder, qui s’est prêté et a été pris et dénoncé devant les juridictions pour un montant certes dérisoire, mais c’est le principe qui est condamnable » a-t-il déclaré

….Sur le recrutement abusif

accusé de recrutements abusifs, le maire de Tivaouane a dégagé en touche. « Sans entrer dans les détails, j’informe juste que les textes de l’ipres impliquent le bureau du Conseil via le PCa dans la gestion des ressources humaines, du recrutement au licenciement en passant par les promotions. le texte prévoit que le dg propose au bureau via le PCa, tout recrutement ou licenciement (sauf en cas de faute lourde). … au demeurant si on crée des agences (6 nouvelles), si on crée un second centre médico-social, si nos services, à l’étroit, sont délocalisés au Point e… je ne vois pas comment on pourrait se passer de recruter du personnel. Ma posture d’administrateur ne me donne pas le droit de développer cet aspect qui relève d’une gestion partagée entre le dg et le PCa, mais je dois vous dire que je n’ai rien à me reprocher » explique sur ce point le patron de l’Ipres, rapporté par le journal Le Témoin.

Il ajoutera qu’il ne se gêne guère de recruter des fils de sa ville de Tivaouane. « Ils sont des Sénégalais comme tous les autres et s’ils ont le profil pourquoi on ne doit pas les recruter. D’ailleurs dans les objectifs de recrutement fixés par le CA, j’ai encore un gap de 53 personnes à recruter » ajoute-t-il.

AYOBA FAYE

Jeudi 12 Septembre 2019 - 10:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter