Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Restitution des résultats de la COP26 : Enda Energie et ses partenaires axent les discussions sur les enjeux liés à la crise climatique

​Enda Lead, Enda Energie et GGGI ont tenu un atelier de restitution des résultats de la CoP26 ce mardi 30 novembre sous le thème « CoP 26 Glasgow : retombées et implications pour les ANE ». L’année 2021 a été marquée en Afrique comme dans le monde par une succession d’événements climatiques entre vagues de chaleur et inondations. C’est dans ce contexte qu’Enda Lead en collaboration avec les ANE a organisé une rencontre de partage et discussion pour prendre en compte les enjeux liés à la crise climatique pour mettre « la planète dans une trajectoire de développement durable ».



Restitution des résultats de la COP26 : Enda Energie et ses partenaires axent les discussions sur les enjeux liés à la crise climatique
L’événement s’est déroulé sous la présence des parties prenantes y compris les collectivités territoriales, le secteur privé, les OSC, etc. Cette rencontre avait pour but d’échanger de perspectives de collaboration et de partenariat sur les négociations climatiques, mais aussi d’analyser les implications de la CoP26. Ce, afin d’identifier « les stratégies collectives et les synergies d'actions entre l'Etat et les acteurs non-étatiques pour mieux contribuer à l'action climatique au niveau national ».

Selon le professeur El Hadj Mbaye Diagne « les tendances climatiques alarmantes présentées par le GIEC (AR6, mars 2021) ont montré à suffisance l'urgence de l'action climatique surtout pour les Pays les Moins Avancés affectés lourdement par la récurrence des événements extrêmes combinée au contexte de la pandémie latente. En outre, la publication des conclusions du rapport de synthèse sur les CDN en Octobre 2021 a permis d'informer tous les acteurs étatiques et non-étatiques des efforts substantiels de réduction des émissions nettes de GES estimés à plus de 45% par rapport au niveau de 2010 d'ici à l'horizon 2030 pour atteindre l'ambition de 1,5°C exprimée dans l'Accord de Paris », a-t-il expliqué.

D’après ce dernier, les pertes et dommages tangibles ainsi que la publication de ces évidences scientifiques constituent des arguments incommensurables pour insuffler une nouvelle dynamique dans les négociations climatiques. « Ce qui permettra d’arriver à sortir de la CoP26 à des conclusions et décisions concrètes et à hauteur des attentes exprimées par les pays du Sud et les communautés en première ligne de cette crise climatique », a soutenu Moussa Mbaye Gueye, le Directeur exécutif d’Enda Lead.

Poursuivant, il a soutenu que « le défi de l'accès à la finance climatique, au mécanisme de transfert technologique, etc., demeure des sujets de négociation et sont des moyens de mise en œuvre nécessaire pour assurer un développement durable résilient pour les Pays en voie de développement ».

Par ailleurs, l'accès à l'information au public est une condition pour rendre effective la transparence, la responsabilité, et le respect des engagements notamment sur le financement du climat où la responsabilité du gouvernement vis-à-vis des bailleurs de fonds. Selon le Directeur exécutif d’Enda Lead « les négociations internationales sur les changements climatiques doivent créer les conditions d'accès du public à l'information et sa participation aux débats en matière de politiques relatives au changement climatique, notamment pour les jeunes et les femmes ».

L'Afrique contribue pour peu au réchauffement climatique alors que le continent reste très vulnérable du point de vue de ses impacts négatifs. Autrement dit, les acteurs non-étatiques engagés ont estimé nécessaire de revendiquer davantage de justice climatique au vu des résultats mitigés de la CoP26.

Ndeye Fatou Touré

Mercredi 1 Décembre 2021 - 10:54


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter