(Revue de presse du mardi 02 janvier 2018) Traque des biens mal acquis : Macky confirme Mimi…



De toutes les informations dans la presse du jour, retenons en trois : le Message du chef de l’Etat, la situation au Ps, la traque des biens mal acquis.

Le SOLEIL qui propose l’intégralité du message à la Nation du chef de l’Etat à l’occasion du nouvel an, résume ainsi à la UNE : « Performances et espoirs ». Dans son message, Macky Sall explique que l’année 2017 s’achève sous de bons auspices pour notre pays avec un taux de croissance estimé à 6,8% en 2017 et une perspective de plus de 7% en 2018.

LIBERATION soutient que Macky Sall est toujours dans le temps de l’action. Le journal donne des chiffres du discours sur le plan de l’éducation avec la construction en 2018 de 6400 salles de classes et 4730 blocs administratifs avec comme objectif l’élimination des abris provisoires.

Dans SUDQUOTIDIEN on peut retenir l’appel du chef de l’Etat aux acteurs politiques et aux membres de la société civile pour conforter la vitalité de notre démocratie.

La TRIBUNE résume, « Macky Sall fait la part belle à la jeunesse et au social et lance un énième appel au dialogue ».

Seulement pour DIRECT INFO, le chef de l’Etat a oublié les enfants de la rue. Le journal dans un large dossier, rapporte les chiffres de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), « les personnes qui s’adonnent à la mendicité à Dakar reçoivent de leurs bienfaiteurs 5,4 milliards FCFA par an et il y a au moins 30 000 enfants qui mendient dans les rues de Dakar ».

WALFQUOTIDIEN considère que « Macky était à côté de la plaque ». Selon le journal, le chef de l’Etat ramène le maquis au-devant de la scène alors que la paix règne désormais dans le sud du pays. A la UNE le journal pense que « le chef de l’Etat ressuscite le Mfdc ».

L’OBS au-delà du discours revient sur les projets et objectifs qui étaient fixés pour 2017. Le journal liste les « grands ratés de 2017 ». Pour la résorption des abris provisoires, « les constructions sont remises à 2018 », pour l’autosuffisance en riz, « les efforts sont insuffisants pour atteindre l’objectif », pour la construction de 4 nouveaux hôpitaux à Touba, Kaffrine, Sédhiou et Kédougou « pas l’ombre d’un bâtiment », pour l’ouverture des universités Amadou Makhtar Mbow et Elhadji Ibrahima Niasse, « toujours en construction » …

LES ECHOS parle du message de bonne année envoyé par Karim Wade à tous ses contacts. Le fils de l’ancien chef de l’Etat donne rendez-vous, « à bientôt au Sénégal »

L’autre titre de la presse, la situation au Ps. LE QUOTIDIEN parle de l’exclusion de Khalifa Sall, Aïssata Tall Sall, Barthélémy Dias, Bamba Fall, Idrissa Diallo du parti. Une mesure qui concerne 65 personnes et validée à l’unanimité par le Bureau politique des verts samedi dernier. Le Pr d’histoire à Columbia     University aux Usa, Mamadou Diouf pense dans L’AS que « le président a cassé le parti socialiste en mettant Tanor dans sa poche ».

Sur la polémique autour des chiffres avancés par Mimi Touré dans le cadre de la traque des biens mal acquis, DAKARTIMES avance l’éventualité de la tenue d’une réunion aujourd’hui pour discuter de ce sujet. Seulement le journal qui n’a pas de confirmation auprès des membres du parti présidentiel contactés, ajoute que le chef de l’Etat serait très remonté contre Mimi Touré. Pourtant dans VOX POPULI on informe avec le service de presse de Mimi Touré qu’une réunion des leaders de la mouvance présidentielle s’est tenue au Palais ce dimanche et que le chef de l’Etat a confirmé les chiffres avancés par l’ancien Premier ministre. Macky Sall a souligné que c’est la bonne gouvernance qui a permis de financer des programmes comme le PUDC, le PUMA, les bourses familiales et autres. Dans ENQUETE on informe citant des sources très au fait de ce dossier que la traque n’a apporté aucun milliard.
 
 


Mardi 2 Janvier 2018 - 10:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter