Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Scandale 189 milliards dans l’achat de voitures: Abdoulaye D. Diallo joue les pompiers selon Mamadou Lamine Diallo



Scandale 189 milliards dans l’achat de voitures: Abdoulaye D. Diallo joue les pompiers selon Mamadou Lamine Diallo
Dans sa chronique "Questekki" rendue publique mardi, Mamadou Lamine Diallo, président du mouvement Tekki et député de l'opposition fait état d'un "flou total dans l’achat des voitures de Macky Sall de 189 milliards".  Le Président Macky Sall, en annonçant son plan d’ajustement structurel a révélé que son régime avait dépensé 307 milliards en achats de véhicules. Une déclaration qui a paru invraisemblable et a déjà été soulevé, par le parlementaire. 

En effet, dit-il, "en Commission des finances lors de l’examen du budget, j’ai posé la question au ministre Abdoulaye Daouda Diallo. Il a répondu que pour son ministère, s’agissant de l’achat de véhicules, 119 milliards ont été dépensés de 2012 à 2018 et 6 milliards le sont prévus en 2019. Il a rajouté que je lui indique sur quelle base je parle de 307 milliards. Il sait bien que c’est Macky Sall qui en a parlé. De deux choses l’une, ou Macky Sall s’est trompé de 183 à 189 milliards, ce qui est bizarre, ou alors Abdoulaye Daouda Diallo cherche à étouffer un scandale dans l’achat de véhicules", s'inquiète député. 

Allant plus loin, Mamadou Lamine Diallo, estime que le "scandale à 189 milliards dans l’achat de voitures, Abdoulaye Daouda Diallo joue les pompiers". Mieux, il indique dans sa chronique qu'en "en attendant la reddition inévitable des comptes, une commission parlementaire par exemple, c’est le peuple qui doit payer la facture de la corruption du régime de Macky Sall par la hausse des prix, notamment celui de l’électricité et par le chômage massif des jeunes qui les pousse à prendre les pirogues,"

Montant au créneau, le parlementaire conclut que "des dignitaires de la famille FayeSall refusent de faire leur déclaration de patrimoine. La déclaration de patrimoine de Macky Sall, proclamé Président de la République par son Conseil Constitutionnel en avril 2019, reste introuvable comme celle de 2012", s'offusque le leader du mouvement Tekki.

Fana CiSSE

Mercredi 18 Décembre 2019 - 10:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter