Sénatoriales en Côte d’Ivoire: sans surprise, le camp présidentiel rafle la mise

La coalition au pouvoir Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a sans surprise remporté la victoire des premières élections sénatoriales de Côte d'Ivoire. L'opposition boycottait le scrutin. Le RHDP obtient 50 des 66 sièges en jeu. Les indépendants ont réussi à s’imposer dans huit circonscriptions avec quelques surprises cependant à Bouaké et Yamoussoukro.



C'est logiquement que la coalition de la majorité présidentielle RHDP remporte largement ces sénatoriales. Compte tenu du fait que les partis opposition avaient boycotté le scrutin et que les candidatures indépendantes étaient assez peu nombreuses 25/33 et parfois plusieurs dans une même circonscription.
 
De ce fait, la majorité présidentielle remporte 50 des 66 sièges en jeu. Avec tout de même deux déconvenues de taille et hautement symboliques : Yamoussoukro ,la capitale, qui échappe à la majorité avec la victoire de l'indépendant Léon Loukou Kouamé qui bat nettement Jean Kouakou Kouadio (60% contre 40%). Et puis Bouaké, l'ex-ville rebelle qui une fois de plus se dérobe au pouvoir en place avec, dans les mêmes proportions, la victoire de la liste indépendante de Alain Cocauthrey Abla Kouakou.
 
Un camouflet pour le pouvoir qui avait pourtant tous les indicateurs au vert pour effectuer un sans faute dans ce scrutin. L'ex-Premier ministre Jeannot Ahoussou Kouadio remporte le Bélier avec 75% des voix, ce qui lui ouvre la voie pour la présidence du Sénat qui lui semble promise.
 
A présent, on attend les noms des 33 derniers sénateurs qui eux seront non pas élus mais désignés par le président Ouattara pour siéger à Yamoussoukro en avril prochain.

Rfi.fr

Dimanche 25 Mars 2018 - 11:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter