Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Somalie: le chef de l’armée échappe à un attentat des shebabs

En Somalie, les shebabs ont perpétré un attentat contre le chef des forces de défense, le général Odowaa Yusuf Rageh. A Mogadiscio, son convoi a été pris pour cible par une attaque suicide à l’aide d’un véhicule piégé. L’opération a échoué mais l’explosion a fait entre un et cinq morts, selon les sources. Le général, réputé pour son combat acharné contre les islamistes, en est sorti indemne.





Le convoi du général Odowaa Yusuf Rageh venait de quitter le ministère de la Défense. L’escorte a repéré un véhicule s’approchant à grande vitesse. Les militaires ont tiré. Même s’il a pu déclencher sa bombe, le conducteur a été tué avant que sa voiture ne percute le convoi.

Si les shebabs visent régulièrement l’armée, ce serait le premier attentat contre un officier d’un rang aussi élevé depuis plusieurs années… Il faut dire que le général Rageh est une cible de choix, de par son grade mais aussi de par sa réputation. À seulement 33 ans, il est le plus jeune chef des forces de défense de l’histoire somalienne. Nommé en août dernier, il est présenté comme un combattant acharné des terroristes.

Un fait d’armes revient souvent. Début 2019, lors d’une attaque massive des shebabs contre la base militaire d’Awdhegle, l’officier avait pris sa Kalachnikov et mené la riposte, encourageant les soldats à se battre. Ses supérieurs avaient ensuite encensé son courage et son commandement.

Entré dans l’armée en 2005, Odowaa Yusuf Rageh a vite grimpé les échelons, décroché un master et suivi des formations en Ouganda puis en Turquie, apprenant notamment à diriger des troupes. Il a plusieurs fois mené ses hommes au combat, sur le terrain. Il a aussi fait partie de la garde présidentielle.

Il y a deux ans, il est devenu chef d’état-major adjoint alors qu’il avait à peine 30 ans, au nez et à la barbe d’officiers plus expérimentés. Qu’il survive à un attentat devrait construire un peu plus sa légende.

rfi.fr

Mardi 14 Juillet 2020 - 09:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter