Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Stigmatisés et accusés de propager la Covid-19, les Sénégalais de Laâyoune persécutés par la police marocaine

Les ressortissants sénégalais de la ville de Laâyoune, (la ville la plus importante du Sahara occidental. Elle est située au bord de l'Atlantique, à 500 km au sud d'Agadir et à 400 km à l'ouest de Tindouf, sur la route menant à Dakhla) ne dorment plus sur leurs deux oreilles. Depuis que dix-huit (18) migrants africains ont été contrôlés positif à la Covid-19 sur la frontière avec l'Espagne (à 100 kilomètres), il y a quelques semaines, les autorités marocaines accusent toute la communauté noire du coin d'être les vecteurs de la propagation du virus dans cette grande ville.

Ainsi, aidée par le représentant du consul sénégalais du Maroc, la police marocaine est accusée d'arrêter des ressortissants sénégalais en situation régulière et/ou irrégulière pour les entraîner de force dans des centres de détention pour les faire faire des tests. Pire, selon Babacar Ndiaye, médiateur sanitaire travaillant avec l'ONG Caritas dans cette ville, les tests effectués sur les Sénégalais sont pour la plupart Négatifs. Mais les autorités marocaines estampillent la mention Positif dessus avec un stylo pour maintenir ces ressortissants dans les centres de détention où, souligne-t-il, les conditions de vie sont inhumaines.

Coincé au Sénégal depuis fin février pour cause de Covid-19, Babacar Ndiaye, plus connu sous le pseudonyme de Pape Mbaye, coordonne depuis Dakar, la lutte pour la libération de ses compatriotes au Maroc et contre leur stigmatisation et leur persécution. Dans cette première vidéo prise par des Sénégalais de Laâyoune, on voit un groupe de d'expatriés qui s'opposent aux forces de l'ordre marocaines avant d'être embarqué dans un bus pour aller être testés...



Dans un entretien qu'il a accordé à PressAfrik, ce mercredi 1er juillet, Babacar Ndiaye est revenu sur la situation très difficile vécue par ses compatriotes à Laâyoune. Mais également sur les manigances et les agissements du représentant consulaire censé veiller aux intérêts des ressortissants sénégalais. Regardez !


AYOBA FAYE

Mercredi 1 Juillet 2020 - 16:44


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter