Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Tamba : la distribution de flyers de Aar Sénégal interdite par le préfet, Dr Abdourahmane Diouf en rogne



En tournée politique à l’intérieur du pays, la coalition Aar Sénégal qui voulait distribuer des flyers dans la région de Tambacounda (est) ce dimanche, a été stoppée net par le préfet. Avec à sa tête Dr Abdourahmane Diouf, la délégation a été interpellée par la police qui leur a instruit d’arrêter leur activité sur instruction de l’autorité administrative. Mais pour le président du  parti AWALÉ, aucune loi ne les interdit de distribuer leurs flyers.  

« Nous somme à Tambacounda. Ce que nous faisons c'est le contact, une visite de proximité et discuter avec les gens. Nous avons une bonne délégation qui distribue nos flyers. Le parti au pouvoir est en train de le faire. Toutes les coalitions le font. C'est le commandant qui m’a interpellé dans un premier temps, et nous a demandé d'arrêter. Je lui ai dit nous ne pouvons pas arrêter parce que nous somme dans nos droit. Nous n'avons pas médiatisé, nous avons juste distribué des flyers. Il m’a dit de lui donner 5 minutes il va appeler le commissaire. Quand ce dernier m’a appelé, il m’a dit que c'est le préfet en personne qui l'a appelé pour nous demander d'arrêter'', a déclaré Dr Abdrahmane Diouf.

Joint par PressAfrik, Dr Diouf dévoile ce qu’il a répondu au préfet : « Je lui ai dit que s'il nous prouve que ce que nous faisons la loi l'interdit, et nous le notifie, nous allons arrêter. Mais il ne peut pas nous appelé comme ça au téléphone pour nous interdire ». 

Il a tenu à  faire savoir au préfet qu'ils sont des républicains, ils respectent les lois et ne laisseront pas être intimidés. « Nous  poursuivons tranquillement nos activités de visite de proximité et de distribution de flyers », a-t-il souligné.

A en croire M.  Diouf, ce qui est visé par la loi, c’est la médiatisation par voie publique ou privée de la propagande et non la propagande elle-même. 

Après Koumpentoum, Goudiry, et Tambacounda, la coalition compte se rendre à Vélingara dans le cadre de leurs activités politiques, a fait savoir le patron de Awalé.

Ibrahima Mansaly

Dimanche 3 Juillet 2022 - 22:18


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter