Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Trafic de cocaïne: le duo mère et fils démantelé, ils risquent respectivement 4 ans et 2 ans de prison ferme

Rokhaya Kanté et son fils Abdou Kader ont comparu hier jeudi devant la 4éme Chambre correctionnelle du tribunal de Dakar. Ils sont poursuivis pour offre et cession de drogue. Le représentant du parquet a requis les peines respectives de 4 ans et 2 ans, à l’encontre de la prévenue et son fils. L’affaire sera délibérée le 1er juillet prochain.



Trafic de cocaïne: le duo mère et fils démantelé, ils risquent respectivement 4 ans et 2 ans de prison ferme
Âgée d’une cinquantaine d’années, Rokhaya Kanté et son fils Abdel-Kader 29 ans, ainsi que Serigne Alioune Cissé l’ami de ce dernier ont paru hier jeudi à la Chambre correctionnelle du tribunal de Dakar pour les faits d’offre et cession cocaïne. Selon le journal « Source A », les éléments de la sûreté urbaine ont reçu une information faisant état d’un réseau de trafic de drogue entre Ngor, Ouakam et Yoff. Ces derniers ont mis sur pied un dispositif d’infiltration et de filature. Grace à cela, ils ont réussi à interpeller le fils de la présumée trafiquante et son ami. Abdel-Kader est tombé dans le piège des policiers qui lui ont fait une commande de drogue qu’il a essayé de livrer.

Une perquisition chez eux s’est révélée infructueuse. Ayant eu connaissance de la présence des gendarmes chez elle, Rokhaya Kanté a pris ses jambes à son cou. Par ailleurs, elle fut enfoncée par son fils qui déclare que sa mère s’activait dans la vente de la drogue. Devant la barre, Abdou Kader déclare n’avoir jamais vu de cocaïne de sa vie. « On a été arrêtés vers 1 heure du matin. Je me rendais chez mon ami Bailo et Serigne Alioune ne faisait que m’accompagnait. Après nous avoir fouillé, les gendarmes n’ont rien trouvé sur nous », se défend le jeune homme.

Quant à Rokhaya Kanté, elle affirme n’avoir jamais été trafiquante de drogue, mais reconnaît tout de même être consommatrice du produit prohibé. Se justifiant, elle avance être hantée par des djinns. « Ils me poussent à me droguer. Je ne le fais pas exprès. Le jour de mon arrestation, quand j’ai vu les gendarmes, j’ai allumé toute la cocaïne que je détenais et j’ai tout fumé. Car je suis dépendante de ce produit », explique-t-elle. Soutenant ses dires elle dit que « les gendarmes ont mis la pagaille dans mes « Khamb », rien que pour voir si je n’avais pas caché de la drogue là-bas. Ils ont mis en colère les djinns », souligne-t-elle.

Le maître des poursuites a demandé que Rokhaya Kanté et son fils Abdou Kader soient condamnés respectivement à 4 ans et 2 ans ferme de prison. Pour Serigne Alioune Cissé qui comparaissait libre, le parquet dit s’en rapporter à la décision du tribunal. L’affaire sera délibérée le 1er juillet prochain.

Ndeye Fatou Touré

Vendredi 18 Juin 2021 - 08:59


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter